twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Africa Data Centres entame la construction de son nouveau centre de données à Nairobi

vendredi 20 janvier 2023

Avec la transformation numérique, les entreprises africaines ont besoin de plus de capacités pour soutenir leurs activités. Les entreprises locales et étrangères multiplient les investissements dans la construction de centres de données pour mieux répondre à la demande croissante sur le continent.

Africa Data Centres (ADC), une filiale de Cassava Technologies Group spécialisée dans la construction et l’exploitation de centres de données, a annoncé le jeudi 19 janvier avoir entamé la construction d’un centre de données supplémentaire à Nairobi, au Kenya. La nouvelle infrastructure devrait être achevée au premier trimestre 2024. Elle permettra d’élargir l’installation actuelle d’ADC en y ajoutant jusqu’à 15 MW de charge informatique supplémentaire.

«  Nous pensons que les centres de données joueront un rôle important dans la transformation numérique et la croissance économique sur notre continent. Sans eux, la poussée vers une économie numérique en Afrique manquera d’un pilier essentiel. Notre décision d’augmenter nos investissements dans nos centres de données au Kenya est une reconnaissance de la position que le pays occupe désormais en tant que leader dans l’adoption des technologies numériques en Afrique  », a déclaré Hardy Pemhiwa, président-directeur général de Cassava Technologies.

C’est en décembre dernier qu’Africa Data Centres a annoncé son intention d’agrandir son installation de Sameer à Nairobi en y ajoutant un nouveau centre de données. La société veut répondre à la demande croissante de ses services dans un contexte marqué par l’augmentation significative de l’adoption de services numériques en Afrique de l’Est. La société poursuit ainsi sa stratégie d’expansion africaine selon laquelle elle prévoit d’investir 500 millions USD pour construire des centres de données dans une dizaine de pays africains.

L’extension des capacités de son installation à Nairobi devrait permettre à ADC de mieux répondre à la demande croissante des entreprises au Kenya et en Afrique de l’Est. La société pourra également renforcer son écosystème sur le continent alors que la concurrence se renforce sur un marché en pleine croissance avec la présence de sociétés comme Huawei, Google, Microsoft, Teraco, OADC, Raxio, Amazon…

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 20 janvier 2023)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik