twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Africa Data Centres annonce une dizaine de centres de données en Afrique pour 500 millions $

lundi 6 septembre 2021

Une bonne qualité d’Internet est cruciale pour la transformation numérique et le développement économique de l’Afrique. Plusieurs acteurs privés et publics l’ont compris. Pour contribuer à cette dynamique, Africa Data Centres mise tout sur ses centres de données.

Africa Data Centres compte investir 500 millions $ dans la construction de 10 centres de données dans une dizaine de pays africains. Selon la compagnie, le projet qui se déroulera sur deux ans va générer plusieurs emplois et aider à développer les économies concernées.

« Un centre de données a un impact durable et une fois construit et opérationnel, il contribue immédiatement à la création d’emplois et à une croissance économique durable », a déclaré Stephane Dupro, PDG d’Africa Data Centres.

Les centres de données annoncés devraient attirer plus de multinationales vers le marché africain. Par ailleurs, les infrastructures profiteront, entre autres, aux banques, aux fintechs, à l’administration publique, ainsi qu’aux petites et très petites entreprises. Ces divers secteurs, selon un communiqué d’Africa Data Centres, « sont très sensibles à la rapidité et à la sécurité des données, ainsi qu’à la garantie du temps de fonctionnement ».

Il faut souligner que l’investissement dans les centres de données gagne du terrain en Afrique. En juin dernier, le Togo a ouvert son tout premier centre de données, certifié Tier 3. La Banque mondiale a financé le projet, à hauteur d’environ 23 millions $.

Filiale du groupe Liquid Intelligent Technologies, Africa Data Centres est le plus grand réseau de centres de données interconnectés en Afrique. Elle dispose actuellement de neuf centres de données dans six pays africains, et devrait donc en avoir 19 une fois son nouveau projet concrétisé.

Schadrac Akinocho

(Source : Agence Ecofin, 6 septembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)