twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Africa Cybersecurity Conférence : L’édition 2018 ouvre le débat sur les grands défis de la cybersécurité

jeudi 25 octobre 2018

L’édition 2018 de l’Africa Cybersecurity conférence (Africa Csc) a ouvert ses portes, ce mercredi 24 octobre 2018, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, sur le thème : « Cybersécurité moteur de la transformation digitale ».

Ainsi, cette 3ème édition entend ouvrir le débat sur les grands défis de la cybersécurité qui, dira le président de l’Africa Cybersecurity conférence, Mack Coulibaly, constitue la condition indispensable et le moteur d’une transformation digitale réussie de l’Afrique.

Avant l’ouverture officielle, des panélistes se sont prononcés sur la possibilité de la transformation digitale sans la cybersécurité ou encore la question, une économie digitale est-elle possible sans confiance ?

Il ressort des échanges que la transformation digitale ne se fera pas sans confiance. Et qu’elle constitue maintenant un gage pour les Etats, les entreprises et les citoyens. En effet, ils ont fait savoir que la transformation digitale en Afrique étant devenue inévitable.

Donc il convient de la concilier avec la cybersécurité. « Il ne peut y avoir de transformation digitale sans sécurité », ont-ils reconnu.

Malgré la rapidité de la transformation digitale qui est importante, les panélistes ont insisté pour dire qu’elle ne devrait pas se faire au détriment de la sécurité qui constitue le moteur de développement de l’économique numérique.

Dans son discours d’ouverture, le président de l’Africa Csc a indiqué qu’il est vital pour l’Afrique d’avoir un cyberespace résilient afin de réaliser son potentiel économique. A l’en croire, la révolution numérique ne concerne plus uniquement la connectivité et l’accès.

Il s’agira, a-t-il précisé, de mettre en œuvre des politiques essentielles permettant aux secteurs public et privé de participer à la nouvelle économie.

« L’Africa Csc est une illustration de notre pouvoir collectif de protection, de défense et de développement de la richesse et de la valeur économique de l’ère numérique », dira M. Coulibaly.

L’édition 2018 de l’Africa Csc se poursuit les 25 et 26 octobre. Ce jeudi 25 octobre 2018, l’Africa Cybersecurity conférence accueille, le ministre de l’Économie numérique et de la Poste Claude Isaac DE, parrain de ces assises. Il aura à ses côtés homologues du Bénin et de la Guinée.

Salif D. Cheickna

(Source : Fraternité matin, 24 octobre 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)