twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Africa Cyber Security Conference : La 3ème édition se tient les 24, 25 et 26 octobre 2018 à Abidjan

vendredi 19 octobre 2018

La 3ème édition de l’Africa Cyber Security Conference, rendez-vous annuel et incontournable de la Cyber Sécurité en Afrique, se tiendra les 24, 25 et 26 octobre 2018 au Sofitel Ivoire, Abidjan, Côte d’Ivoire.

Organisée avec le soutien de l’ambassade des USA et Business France, l’Africa Cyber Security Conference 2018 a, cette année, comme partenaires, entre autres, les entreprises JIGHI, Microsoft, Orange, IBM, VISA ainsi que des institutions gouvernementales régionales et internationales (Ministère de l’Economie numérique de Côte d’Ivoire, Smart Africa, Union Africaine, OBG).

L’Africa Cyber Security Conference (AfricaCSC) est une plateforme inclusive qui réunit à Abidjan, chaque année, et ce depuis 2016, les acteurs majeurs du numérique et des nouvelles technologies, les régulateurs, les responsables gouvernementaux, les entreprises de télécommunication et des fournisseurs de services.

Cette conférence est organisée pour décloisonner le débat sur les enjeux de la transformation digitale, notamment la cyber sécurité. Elle adresse particulièrement les directives stratégiques, les nouvelles technologies, les solutions techniques, de même que les enjeux sociaux, économiques et politiques propres à l’Afrique.

Consciente du fait que toute transformation digitale ne peut être bénéfique que si elle intègre la sécurité nécessaire pour atteindre les objectifs économiques, sociaux et politiques de nos pays, l’ACSC 2018 s’est donnée pour thème, "Cybersécurité, moteur de la transformation digitale".

A travers ce thème, cette 3ème édition de l’AfricaCSC se donne pour objectifs principaux de (1) présenter l’état de la cybersécurité en Afrique face aux enjeux de la transformation digitale, (2) d’identifier les enjeux majeurs et imminents de la cybersécurité et les moyens pour renforcer la cyberdéfense, (3) de proposer un schéma directeur qui inclut la sécurité dans toutes les stratégies de transformation digitale, (4) de favoriser des rencontres d’échanges et de perfectionnement à travers les retours d’expériences entre le privé, les experts techniques et les institutions gouvernementales et (5) d’échanger sur les nouveaux dispositifs réglementaires mis en place par les autorités gouvernementales.

Ainsi donc, sur le plan technologique et de l’innovation, l’AfricaCSC 2018 permettra aux acteurs d’échanger sur les avancées réalisées et présenter les nouvelles technologies et solutions pour renforcer la cyber défense et anticiper les mutations technologiques.

Au plan des affaires et des partenariats, la conférence favorisera les rencontres B2B qui constituent des opportunités d’affaires pour nouer des contacts ciblés et hautement qualifiés. Ce sera aussi l’occasion d’apporter les retours d’expérience de la réalité opérationnelle à travers les différentes sessions de la conférence.

Au niveau des gouvernements et de la réglementation, l’AfricaCSC 2018 devrait accélérer les échanges entre les sphères publiques et privées, et participer à la réflexion stratégique du domaine. Cette rencontre devrait aussi privilégier une approche partenariale avec les autorités réglementaires sur les politiques publiques pour la cybersécurité et la transformation digitale.

Quant au leadership et aux perspectives, cette 3ème édition de l’Africa Cyber Security Conference envisage présenter l’état des lieux de la transformation digitale et de la cybersécurité en Afrique, décloisonner les enjeux de la cybersécurité en réunissant des acteurs de la transformation numérique, de la gestion des risques et des experts en sécurité, et construire une approche inclusive de la cybersécurité dans la transformation digitale.

En terme de chiffres, l’AfricaCSC 2018 représente plus de 7 milliards de marché potentiel, favorisera plus de 600 rencontres B2B et mobilisera plus de 3400 participants dont plus 700 entreprises et structures, plus de 300 CEOs et C-level, plus de 80 speakers du domaine de la cybersécurité venant d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique.

Prévu pour se tenir sur trois jour, la 3ème édition de l’Africa Cyber Security Conference sera meublée par plusieurs activités dont une Conférence de Presse sur la situation de la Cyber Sécurité en Afrique, des Tables Rondes, des Breakout sessions dont celle du Oxford B. Group sur la maturité numérique en Côte d’Ivoire, celle de Ernst & Young pour le lancement de l’offre Transformation Digital Advisory, celle de la marque Infinix qui procèdera au lancement officiel du Infinix Note 5, et d’autres activités comme le Babi Hacking Challenge, Wakanda Stage, StandUp StartUp, le TEDxPortbouet, Africa Women 4 Tech, ... etc.

« La transformation digitale constitue un potentiel énorme pour l’Afrique, il convient désormais de la concilier avec la cybersécurité : La sécurité est non seulement conçue pour gérer les incertitudes, mais aussi pour être au cœur de la stratégie de croissance par le digital » déclare Mack Coulibaly, CEO Jighi, Président du comité d’organisation de l’Africa CyberSecurity Conference.

L’Africa Cyber Security Conference 2018 veut ouvrir le débat sur les grands défis de la cyber sécurité, condition indispensable et moteur d’une transformation digitale réussie en Afrique.

Communiqué de presse

(Source : Fraternité Matin, 18 octobre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)