twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

AfriNIC reçoit son accréditation finale par ICANN en tant que Cinquième Registre Régional d’Internet devant servir l’Afrique et l’Océan Indien

dimanche 10 avril 2005

Ce jour à Mar del Plata en Argentine, lors de la réunion du comité directeur d’ICANN, il a été adopté une résolution accréditant AfriNIC comme étant le nouveau et cinquième Registre Internet Régional pour l’Afrique et l’Océan Indien.

Cette résolution a suivi la présentation d’un rapport de l’IANA sur le dossier d’accréditation présenté par AfriNIC à ICANN en septembre 2004. Selon Barbara Roseman, la Directrice des Opérations de IANA, AfriNIC a présenté un dossier qui répond à tous les dix critères énumérés par le document ICP-2 que doit remplir tout nouveau Registre régional.

Selon Adiel Akplogan le Directeur Général d’AfriNIC, “ce qui s’est passé aujourd’hui est une nouvelle encourageante pour l’Afrique et la communauté Internet dans son ensemble. C’est le point de départ d’une participation plus accrue de l’Afrique dans le système global de la coordination technique d’Internet. C’est aussi une étape positive pour le continent vers une gestion participative de l’Internet. Avoir son propre registre est la preuve que l’Afrique veut suivre et participer de près à l’évolution de l’Internet. »

Le projet AfriNIC a été lancé il y a quelques années par des opérateurs de réseau africains et soutenu fortement par les gouvernements de trois pays africains à savoir :

- l’Afrique du sud, en subventionnant les opérations techniques en Afrique du Sud ;
- l’Ile Maurice, en abritant le siège d’AfriNIC dans la toute nouvelle Cyber Tour ;
- et l’Egypte, en subventionnant le centre de réplication et de sauvegarde

AfriNIC, par sa structure, est une matérialisation de l’intégration régionale en Afrique. AfriNIC est en effet gérée par un conseil d’Administration élu par les 6 sous régions du continent à savoir le nord, l’ouest, le Centre, l’est, le sud et l’Océan Indien).

L’accréditation de AfriNIC ouvre une ère nouvelle dans la gestion technique de l’Internet en Afrique.

Historique :

AfriNIC : AfriNIC est un Registre Internet régional qui a pour objectif de gérer les ressources d’adressage IP en Afrique et dans l’Océan indien. AfriNIC est une organisation a but non lucratif et non gouvernementale, mise en place par les opérateurs de réseau africains et légalement enregistré à Maurice. Pour sa mise en place, AfriNIC a reçu le soutien financier des gouvernements sud africain, Mauricien et Egyptien. Avant l’avènement d’AfriNIC, l’Afrique était desservie par trois RIRs différents (APNIC, pour les pays de l’Océan Indien ; RIPE NCC, pour les pays africains au-dessus de l’équateur ; et ARIN, pour les pays africains en dessous de l’équateur).

NRO : Formé par les Registres Internet Régionaux pour formaliser leurs efforts de coopération, le NRO (Numbers Resources Organisation) a été mis en place pour protéger l’ensemble de Ressource de Nombre non alloués, promouvoir et protéger le processus de développement de politique d’allocation par la base et œuvrer comme point focal pour la contribution de la communauté dans le système des RIR.

Pour plus d’Informations sur AfriNIC : http://www.afrinic.net

Pour plus d’information sur les RIRs :

http://www.ripe.net/info/resource-a... ou sur http://www.nro.net/

Contact :

Adiel Akplogan

CEO, AfriNIC adiel@afrinic.net

+230 466 66 16 / +27 82 3388 913

Communiqué de presse d’Afrinic

(Source : Afrinic Ltd, 8 avril 2005)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 17 227 783 abonnés Internet

  • 16 672 913 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,10%
    • 3G : 28,11%
    • 4G : 55,79%
  • 247 760 abonnés ADSL/Fibre (1,45%)
  • 305 746 clés et box Internet (1,77%)
  • 1364 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,44%
  • Internet mobile : 98,56%

- Liaisons louées : 4 420

- Taux de pénétration des services Internet : 97,12%

(ARTP, 31 décembre 2022)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%
(Internet World Stats 31 décembre 2018)


- 8861 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2022)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 297 046 abonnés
- 256 076 résidentiels (86,21%)
- 40 970 professionnels (13,79%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 31 décembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 854 830 abonnés
- Taux de pénétration : 117,57%

(ARTP, 31 décembre 2022)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik