twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

AfriNIC conclut un accord avec la Commonwealth Telecommunications Organisation

vendredi 26 août 2011

Le secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC) dans la région connaît un développement majeur avec la signature d’un accord de principe entre l’African Network Information Centre (AfriNIC) et la Commonwealth Telecommunications Organisation (CTO).

Une collaboration plus étroite entre l’African Network Information Centre (AfriNIC), et la Commonwealth Telecommunications Organisation (CTO). C’est désormais possible après la signature d’un accord de principe entre ces deux organismes le 24 août dernier, à l’Hôtel Hyatt Regency Kilimandjaro à Dar es Salaam, en Tanzanie, lors du 6e Forum Connecting Rural Africa.

Le protocole d’accord a été signé par Adiel Akplogan, PDG d’AfriNIC, dont le siège à Maurice se situe à Ebène, et le Dr Ekwow Spio-Garbrah, PDG de la CTO.

Cela qui marque là le début d’une coopération bilatérale entre AfriNIC qui est le registre Internet pour l’Afrique et l’océan Indien et la CTO. L’objectif : améliorer la collaboration sur les différentes actions visant à promouvoir les Technologies de l’information et de la communication (TIC) et son rôle dans le développement par la recherche conjointe, la formation et le renforcement des capacités sur les questions de haute importance, tels que l’Internet Protocol version 6 (IPv6).

Ainsi AfriNIC et la CTO pourront participer à des événements et à des conférences pour améliorer la diffusion des messages importants et en même temps créer une plateforme pour partager leurs connaissances et développer de nouveaux partenariats.

Pour le PDG d’AfriNIC, Adiel Akplogan : « C’est une étape très importante dans notre mission à AfriNIC à contribuer activement au renforcement des capacités individuelles et institutionnelles sur tout ce qui concerne l’Internet dans notre région. L’Internet n’est pas seulement un outil de communication mais est aussi un outil économique qui a ses propres pratiques et règles.

En Afrique, nous n’avons d’autre choix que d’adapter notre environnement à cela. Une synergie durable entre les acteurs et parties prenantes est la seule façon pour procéder avec succès au changement pour un brillant futur socio-économique », a-t-il souligné.

Cette initiative a été concrétisée en ligne avec les objectifs et buts communs d’AfriNIC et de la CTO considérant les avantages que peuvent en tirer leurs différents partenaires à la suite des synergies réalisées grâce à cette collaboration.

(Source : L’Express, 26 août 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)