twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaires judiciaires : Oumar Guèye de passage, Malick Guèye réentendu

vendredi 8 juillet 2005

A l’origine de la plainte ayant abouti à la mise sous mandat de dépôt de l’ex-Dg de la Lonase, Oumar Guèye, le Dg de la Sosetra a été de passage à la Division des investigations criminelles (Dic) sans pour autant faire l’objet d’un interrogatoire. Victime des pratiques usuraires de l’ancien responsable de la Lonase, le patron de la Sosetra fera l’objet d’une audition du juge en charge du dossier, qui pourrait établir si le plaignant lui-même ne tombe pas sous le coup de la loi.

Le scandale de la Lonase est loin de se dissiper, car des observateurs s’interrogent aujourd’hui sur la nature des fonds décaissés, au point de se poser la question de savoir si les 579 millions décaissés ne proviendraient pas de personnes extérieures. Il reste en tout cas curieux que Modiène Ndiaye, brandissant un chiffre d’affaires de près de 35 milliards et des bénéfices avant impôt de 600 millions de F.Cfa, ait sollicité une inspection des fonds de l’établissement pour prouver son innocence. S’agissant de l’ancien Dg de l’Art, Malick Guèye, il a subi le feu roulant des enquêteurs pendant plus de dix heures.

D’aucuns s’attendaient à sa mise en garde-à-vue hier, mais voilà qu’il quitte encore les locaux de la Brigade des affaires générales vers 20 h pour regagner son domicile au moment où bon nombre de ses amis et proches l’attendaient aux abords du Palais de Justice. Selon des indications obtenues de bonnes sources, Malick Guèye se trouve en enquête préliminaire et que les choses sérieuses ne pourraient intervenir que si le dossier afférent à sa gestion est transmis au Parquet.

Néanmoins, les investigations précédemment menées par l’Inspection générale d’Etat livrent déjà la trajectoire sur laquelle les limiers de la Dic devraient évoluer. Des sources avancent des malversations chiffrées à près de 600 millions de F.Cfa, tandis que d’autres situent le trou décelé à plus de 850 millions, si l’on tient compte des sorties financières liées à la réfection du siège de l’agence, aux salaires des agents et au fameux prêt de 96 millions de F.Cfa que Malick Guèye se serait octroyé, sans l’aval du conseil d’administration de l’entreprise.

PAPE GUEYE

(Source : Le Soleil, 8 juillet 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)