twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire des commissions présumées de Sudatel/Le doyen des juges a clôturé son instruction : TOS et Kéba Keinde à quitte ou double...

mardi 11 août 2015

Affaire des commissions présumées de Sudatel/Le doyen des juges a clôturé son instruction : TOS et Kéba Keinde à quitte ou double...

Il aura fallu deux ans au juge instructeur pour cerner tous les contours de l’affaire dite des commissions qu’aurait versées l’opérateur de téléphone Sudatel pour décrocher la troisième licence de téléphonie.

Ce, compte tenu surtout de toute la bataille procédurale qui a entouré cette affaire. Libération a appris de sources autorisées que le doyen des juges a clôturé le dossier transmis au parquet de Dakar qui doit faire parvenir ses réquisitions. C’est dire que dans les prochains jours Thierno Ousmane Sy, l’ancien conseiller en Ntic du Président Wade, et le financier Kéba Keinde seront édifiés sur leur sort.

En effet, Thierno Ousmane Sy avait été inculpé et placé sous mandat de dépôt pour détournement de derniers publics portant sur 10,9 milliards de francs Cfa, corruption passive portant sur 3,5 milliards de F Cfa et association de malfaiteurs. Au même moment, le doyen des juges avait visé X et Kéba Keinde pour les mêmes délits avant de lancer un mandat d’arrêt international contre ce dernier. Thierno Ousmane Sy est sorti de prison à la suite d’un long bras de fer judiciaire alors que Kéba Keinde a tout récemment gagné une bataille judiciaire. Comme nous le révélions, la Cour suprême avait confirmé la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar qui avait prononcé l’annulation du mandat d’arrêt international visant l’homme d’affaires sénégalais retranché à Dubaï depuis l’éclatement de cette affaire.

En effet, les conseils de Kéba Keinde avaient introduit une requête auprès de la Chambre d’accusation pour obtenir l’annulation du mandat d’arrêt lancé par le juge du premier cabinet. Rendant sa décision, la Chambre d’accusation avait émis un avis favorable, mais le parquet général avait fait un pourvoi en Cassation pour faire casser la décision auprès de la Cour suprême.

Mais, cette instance ne l’avait finalement pas suivi. Mahwa Sémou Diouf à qui le dossier a été retourné avait en ce moment deux choix : prendre acte de la décision de la Cour suprême ou émettre un nouveau mandat d’arrêt. Le magistrat a opté pour le premier choix en clôturant son instruction, sans émettre un mandat d’arrêt contre Keinde.

(Source : Dakar Actu, 11 aout 2015

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)