twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire des 20 milliards de Sudatel : Abdou Latif Coulibaly devant un jury populaire, samedi

mercredi 1er septembre 2010

Le débat sur la recevabilité de la candidature de Me Wade à la présidentielle de 2012 ne semble pas couvrir la polémique autour de l’affaire des 20 milliards de commission de la Sudatel. En effet, le directeur de publication de la « Gazette », Abdou Latif Coulibaly, qui a révélé cette transaction « douteuse », va être entendu par un jury populaire samedi prochain.

Selon un communiqué transmis à Ferloo, le Cadre de concertation et d’action de la société civile (CASC) va entendre ce samedi le journaliste Abdou Latif Coulibaly dans l’affaire des 20 milliards de commission dans l’attribution de la licence de Sudatel.

Le document reçu à Ferloo précise que le CASC est constitué de personnalités indépendantes, associations, organisations non gouvernementales, syndicats et collectifs, attachés aux valeurs démocratiques et soucieux de la défense de la République et des intérêts de la nation.

Ainsi, la coalition que constitue le CASC compte s’ériger « en bouclier citoyen contre les dérives qui menacent notre présent et hypothèquent l’avenir ». D’où l’initiative d’organiser un jury citoyen animé par des acteurs de la société civile. Cela en vue de promouvoir le dialogue démocratique dans l’espace public. La parole sera donnée à des citoyens engagés dans l’espace public sur la situation sociale, économique et politique. Il s’agira pour chaque jury citoyen de faire un focus sur des sujets qui font l’actualité avec des points de vue éclairés.

Le scénario classique de cette manifestation consiste en trois grandes séquences. Le premier acte consiste en une présentation introductive par un membre du CASC qui rappelle le contexte et dégage la problématique générale. Ensuite, l’invité du jour déroule son exposé durant environ un quart d’heure et, enfin, la parole est donnée au public pour une demi heure de débat et d’échanges avec l’invité du jour, le tout sous la supervision d’un président de séance qui fait office de modérateur pour une bonne conduite des échanges : gestion du temps, prise de parole, etc.

Abdou Latif Coulibaly sera le premier invité de ce face à face, à quelques jours du procès intenté contre lui par le conseiller du Président de la République dans l’affaire Sudatel.

« Dans la perspective des sessions à venir, en fonction de l’évolution de l’actualité, l’affaire Global Voice, la situation dans le monde rural, les secteurs de l’éducation, de la santé sont des thèmes de réflexion que le CASC se prépare à aborder selon la même formule », indique en outre le communiqué.

(Source : Ferloo, 1er septembre 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)