twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire Tigo : le parti de Moustapha Guirassy engage le gouvernement à consolider Wari

lundi 12 février 2018

L’économie numérique contribue à hauteur de 7% au Produit Intérieur Brut du Sénégal, avec une projection à 10% à l’horizon 2025. Il est de la responsabilité du gouvernement du Sénégal de ne pas fragiliser cette compétitivité.

Le parti S.U.D (Sénégalais Unis pour le Développement) saisit l’occasion de l’ouverture du SIPEN (Salon International des Professionnels de l’Économie Numérique), en parallèle des Assises de l’Entreprise du Conseil National du Patronat (CNP) ce mardi 13 février 2018, pour appeler le gouvernement du Sénégal à concéder une 4ème licence de téléphonie, à la plateforme de services financiers et non financiers WARI.

Le triste spectacle de deux entreprises de droit sénégalais ou à capitaux sénégalais se livrant à une bataille médiatique, puis juridique devant une cour d’arbitrage internationale, n’est pas propice à l’amélioration du climat des affaires de notre pays, ni à la compétitivité et à l’attractivité de notre économie. L’opérateur TIGO (MILLICOM) ayant finalement choisi de considérer l’offre d’acquisition de l’opérateur français FREE, nous engageons le gouvernement du Sénégal à consolider un champion national et africain, WARI, pour la poursuite stable des activités des deux entreprises concernées (TIGO et WARI), pour favoriser la convergence des métiers numériques et enfin pour soutenir la création d’emplois dont sont capables ces deux entreprises et qu’attendent légitimement nos compatriotes.

Au total, nous estimons qu’une telle décision contribuerait fortement à rassurer les consommateurs et l’opinion nationale.

Fait Dakar, le 12 février 2017

Pour S.U.D (Sénégalais Unis pour le Développement)
Le Président
Moustapha Mamba Guirassy.

(Source : Dakar Actu, 12 février 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)