twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire Sudatel : Leeral Askanwi demande au procureur de s’autosaisir

lundi 3 mai 2010

Au vu de la gravité de l’affaire Sudatel, le Procureur de la République se voit devant l’obligation de s’auto saisir et ouvrir une enquête dans le but express d’apporter toute la lumière sur ce crime politico économique contre un pays sous développé comme le Sénégal, a estimé Leeral Askanwi au sortir de sa réunion hebdomadaire.

« On a pris ceux qui ont volé l’œuf, il faut maintenant s’occuper de ceux qui ont volé le bœuf. L’affaire de la SUDATEL avec la commission de 20milliards payés par l’attribution d’une licence est le prolongement à l’international de l’affaire de l’ARTP qui a valu des inculpations de sénégalais pour des montants très inférieurs ». C’est du moins la conviction du mouvement Leeral Askanwi. Pour Omar Faye et ses camarades, « la montagne de milliards ingurgitée par les prédateurs du régime libéral a atteint une hauteur telle que le trop plein est transporté vers Dubaï ».

Au vu de la gravité de ce scandale, Leeral Askanwi est d’avis que, « le Procureur de la République se voit devant l’obligation de s’autosaisir et ouvrir une enquête dans le but express d’apporter toute la lumière sur ce crime politico économique contre un pays sous développé comme le Sénégal cancérisé par la faim, la soif, la corruption, la cherté du riz, du gaz, de l’électricité, de l’huile, du carburant, le sucre les agressions contre les journalistes, les religieux , les travailleurs et les chefs d’entreprise, la spéculation foncière... ».

Au demeurant, Omar Faye et ses camarades avertissent que « le peuple refusera toute tentative d’étouffement de ce génocide et ira jusqu’au bout de ce combat quitte à rendre ingouvernable ce pays tant que les sangsues économiques et sociaux ne seront pas démasqués et châtiés à la dimension des crimes commis ».

En outre, le plus grave dans cette affaire, estime le mouvement Leeral Askanwi, « reste l’implication d’affairistes américains et décevants pour un pays qui s’érige en donneur de leçon de la bonne gouvernance et de démocratie à travers le monde ».

Concernant le 1er mai, Leeral Askanwi a selon le communiqué reçu à la rédaction, « organisé une journée de récital de coran, de prières, et de recueillement pour que le peuple soit soustrait des malheurs du pouvoir tyrannique d’Abdoulaye Wade ».

Biram Ndiaye

(Source : Sununews, 3 mai 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)