twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire Sudatel : Après le « Jury populaire, Latif Coulibaly face au jury décisif ce mardi

mardi 14 septembre 2010

C’est ce mardi que le journaliste Abdou Latif Coulibaly sera face au tribunal pour répondre du délit de diffamation, dont l’accuse le conseiller en Ntic du Président et non moins fils du ministre de la Justice, Thierno Ousmane Sy. Un face-à-face décisif, qui sera l’occasion de confirmer ou d’infirmer le « Jury populaire » ayant déjà acquitté M. Coulibaly.

Le « Jury populaire, constitué par des organisations de la société civile du Sénégal s’était réuni récemment, sous la présidence de l’avocat Assane Dioma Ndiaye, pour se prononcer sur l’affaire opposant le conseiller en techniques de l’information et de la communication du président de la République, Thierno Ousmane Sy, au journaliste Abdou Latif Coulibaly. L’hebdomadaire La Gazette, dont ce dernier est le directeur de publication, avait écrit que Thierno Ousmane Sy, par ailleurs fils du ministre de la Justice, a trempé dans les 20 milliards de francs Cfa distribués comme commission dans la vente de la licence de téléphonie à Sudatel. Pour en avoir le cœur net des organisations de la société civile avaient réuni un « jury populaire », qui avait blanchi le journaliste suite à son audition. Le tribunal de Dakar va-t-il abonder dans le même sens ? Ce ne sera pas l’évidence, pour bien des juristes. Mais, outre la société civile, l’opposition, l’association de journalistes et une frange de l’intelligentsia, Abdou Latif Coulibaly a reçu le soutien de ses concitoyens de Sokone. Ils ont marché dimanche dernier dans son fief et enverront une délégation au procès, parti pour battre tous les records d’affluence. Il risque, également, de ne pas être du tout court. Les Sénégalais, pour leur part, retiennent leurs souffles.

(Source : Xibar, 14 septembre 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)