twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire MTL/ARTP - Les inspecteurs du Trésor prennent la défense du comptable Yaké Bâ

lundi 9 juillet 2012

L’Amicale des inspecteurs du Trésor du Sénégal (Aits) s’est saisie de l’affaire Mtl impliquant leur collègue Yaké Bâ, comptable public détaché à l’Artp. Il est sous le coup d’une inculpation en même temps que l’ancien directeur général, Ndongo Diaw.

Dans un communiqué signé par le président Mamadou Oumar Bocoum et transmis aux rédactions à l’issue de leur assemblée générale du 7 juillet, l’Aits « demande à tous ses membres et à tous les comptables publics de rester mobilisés pour la mise en oeuvre, dans les tous prochains jours, du plan d’action adopté par l’Assemblée générale ».

Après avoir expliqué que l’agent en question est poursuivi pour des décaissements qu’il a effectués, conformément aux textes, il précise que l’affectation de celui-ci avait été décidée « en application du décret n°2011-1271 relatif à la taxation des appels entrants signé par le président de la République de l’époque » et que ledit texte fixait le mode de rémunération du fonctionnaire.

Notamment : « une rémunération de la société Mtl sur les fonds hors taxes collectés dans le cadre de la taxation des appels entrants », à laquelle sera substituée, par avenant, « une rémunération sur la simple base des montants facturés par la société Mtl ».

Estimant que c’est sur cette base et compte tenu des textes législatifs et règlementaires que le mis en cause a effectué les décaissements, qu’il n’était investi « ni du pouvoir d’apprécier l’opportunité de ceux-ci, encore moins leur légalité », et qu’il y a « risque de remise en cause de la fonction même de comptable public avec sa non dissociation, dans les faits, avec celle d’ordonnateur », les inspecteurs du Trésor ont, par conséquent, décidé de défendre « le strict respect du régime de responsabilité encadrant l’exercice des fonctions de comptable public ».

F. Sambe

(Source : Le Soleil, 9 juillet 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)