twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Affaire BSDA/Walfadjri : l’Association des métiers de la musique compte aller ’’jusqu’au bout’’

jeudi 3 septembre 2009

L’Association des métiers de la musique (AMS) a réaffirmé jeudi son intention d’aller ‘’jusqu’au bout’’ pour amener le groupe Walfadjri à respecter les décisions de justice consistant à remplir les formalités légales et à s’acquitter intégralement des droits dus aux artistes.

Mardi soir, le juge des référés avait ordonné la rétraction de l’ordonnance qui avait permis d’arrêter, le 27 août dernier, le signal de la radiotélévision Walfadjri. Selon le juge, les fondements juridiques qu’avaient fait valoir le Bureau sénégalais du droit d’auteur (BSDA) ‘’n’existent pas’’.

‘’Nous disons non à ce qui est en train de se passer dans ce pays. Une situation qui est une honte pour la justice, une catastrophe pour la musique sénégalaise. Nous n’avons pas le droit de nous taire’’, a notamment déclaré Guissé Pène, secrétaire général de l’AMS, jeudi lors d’une conférence de presse.

‘’Nous ne reculerons pas d’un iota parce que c’est un droit. Il faut dépassionner le débat. Les deux entités ont besoin l’une de l’autre. Mais nous ne comprenons pas : qu’est-ce qui s’est passé pour qu’on ait cette situation inacceptable’’, a-t-il ajouté.

Pour le guitariste Cheikh Tidiane Fall, ‘’on doit savoir qu’en diffusant des œuvres protégées, on doit payer de l’argent aux ayants-droits. Si on ne paye pas, qu’on nous dise sur quoi on se fonde pour agir ainsi’’.

‘’Si Sidy Lamine Niasse gagne croit qu’il a gagné le combat qu’il se trompe. Walfadjri doit payer. Nous allons continuer le combat pour faire respecter nos droits’’, a-t-il dit, tandis que le chanteur Idrissa Diop a qualifié de ‘’perpétuelle répétition’’ ce combat des artistes pour faire respecter le paiement des droits d’auteur.

Le président de l’Association des métiers de la musique, Aziz Dieng, a estimé qu’il est ‘’clair’’ que ce qui s’est passé mardi avec la décision du juge de faire reprendre le signal de Walfadjri, est ‘’inacceptable’’.

‘’Nous ne l’accepterons pas. Nous avons vu le Premier ministre hier (mercredi) et nous lui avons dit que le gouvernement est en train de fragiliser l’institution. Nous nous sommes inquiétés de l’attitude du juge qui a décidé d’autoriser de nouveau le signal de Walfadjri’’, a dit M. Dieng, par ailleurs président du Conseil d’administration du BSDA.

Il a ajouté : ‘’nous allons continuer la lutte. Sidy Lamine Niasse doit faire son autocritique. C’est lui qui avait dit que c’était une affaire politique, que c’était le gouvernement qui était derrière. Maintenant il dit que c’est une affaire juridique’’.

La directrice du Bureau sénégalais du droit d’auteur, Ndèye Abibatou Youm Diabé Siby, a souligné que ‘’quelles que soient les péripéties’’ du différend avec le groupe Walfadjri, le BSDA va ‘’gagner le combat haut la main’’.

L’ordonnance rendue mardi par le juge des référés demande au président du groupe Walfadjri de reprendre le signal de sa radiotélévision, a-t-elle expliqué aux journalistes, précisant que Sidy Lamine Niasse n’a pas le droit de passer des œuvres protégées.

‘’S’il déroge à cette sentence, il nous trouvera sur son chemin. Il est le seul à dire qu’il ne paye pas ce qu’il doit aux artistes. Tous les autres sont dans les dispositions de respecter des contrats qu’ils ont signés avec le BSDA’’, a indiqué Mme Siby.

(Source : APS, 3 septembre 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)