twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Administration publique : vers des consultations sur l’apport des TIC

jeudi 3 mars 2011

Le ministre de la Communication, des Télécommunications et des TIC, Moustapha Guirassy, a indiqué, jeudi à Dakar, que son ministère entreprendra des consultations, pour plancher sur ce que pourraient "apporter" les technologies de l’information et de la communication (TIC) aux départements ministériels.

‘’Très bientôt, en rapport avec les professionnels du secteur des télécommunications, nous allons entreprendre des consultations en favorisant un contact avec les différents ministères, pour voir dans chaque département ce que les TIC peuvent apporter et dans chaque secteur’’, a annoncé M. Guirassy.

Venu présider la journée du ministère de la Communication et des Télécommunications, à la 19ème Foire internationale de Dakar, il a ajouté : ‘’Parmi ces secteurs, je pense particulièrement à l’agriculture’’.

’’On le nomme souvent secteur primaire, mais ce secteur comme d’autres ont besoin d’être soutenus, et les TIC doivent jouer un rôle important déterminant, un rôle extrêmement important’’, a dit M. Guirassy.

Citant l’éducation et la santé en particulier, il a estimé que presque tous les secteurs d’activités qui intéressent la nation devraient s’appuyer sur les technologies de l’information et de la communication.

Moustapha Guirassy a par ailleurs souligné l’importance que représente pour le secteur des télécommunications et de la presse, le vote par l’Assemblée nationale d’un code des télécommunications.

‘’Ce code, a-t-il expliqué, permettra à ce secteur de connaître un développement fulgurant parce que, du point de vue réglementaire, d’un point de vue juridique, des dispositions, le cadre est là pour soutenir les entreprises de presse et les entrepreneurs qui évoluent dans ce secteur’’.

Moustapha Guirassy a aussi mis l’accent sur la place et le rôle de son ministère. ‘’ Il s’agit, a-t-il expliqué, de mettre en avant les réalisations de l’Etat du Sénégal, mais aussi de favoriser la transparence et la bonne gouvernance par ses efforts de communication pour partager avec les citoyens sénégalais les politique de l’Etat.’’

(Source : APS, 3 mars 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)