twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Administration et NTIC : Révolution fondamentale

mercredi 5 avril 2006

Le Sénégal, pays de vieille tradition administrative, doit s’adapter aux tendances du monde post-industriel dont l’administration repose sur des piliers performants. Chargée de gérer les affaires de la collectivité, l’Administration sénégalaise présente un tableau assez sombre dans les services qu’elle est censée offrir aux citoyens : prestations lentes, informations inaccessibles, procédures compliquées. L’Administration souffre aussi de lenteurs.

Pour leur part, les citoyens, pour avoir longtemps arpenté les couloirs des bâtiments administratifs, à la recherche d’un dossier ou d’une simple pièce administrative, sont victimes d’un ping-pong qui ne les enchante guère.

Face à une situation qui fait perdre du temps et de l’argent aussi bien aux citoyens qu’aux potentiels investisseurs, une révolution fondamentale doit survenir. Elle intervient dans un contexte de grandes mutations. Un clic ou un double-clic suffira aux citoyens pour avoir les dernières informations liées à une démarche administrative. Le gain de temps est garanti...

Le président de la République a balisé la voie, la veille du 4 avril, dans son message à la nation. “ Le Gouvernement s’attelle à la simplification des procédures, avec l’ouverture du portail Web des démarches administratives qui offrira directement aux usagers des informations exhaustives et à jour sur les procédures administratives ”, relève-t-on dans le message. Cela veut dire que les Sénégalais pourront, d’ici peu, disposer de toutes les informations dont ils auront besoin concernant leur administration grâce à l’ouverture d’un portail Web des démarches administratives (http://www.demarches-administrative...).

Le défi, avec un tel outil, c’est d’obtenir de l’Administration toutes les informations qui ne sont pas évidemment marquées du sceau de la confidentialité. Le chef de l’État qualifie cela d’un “ outil de bonne gouvernance ” qui sera disponible dans les services d’accueil des ministères. Sa mise en place entre dans le cadre d’une politique nationale de promotion de la bonne gouvernance qui est devenue, depuis 2001, un élément important dans le dispositif constitutionnel du pays.

Dans un siècle de vitesse, d’urgences et de compétition, le gain de temps et d’argent doit être le socle de l’efficacité du service public.

Ce portail Web des démarches administratives intervient après le démarrage officiel du projet “ Intranet gouvernemental ”. C’est le fruit d’un partenariat réussi dans le cadre de la modernisation du système d’information de l’administration. Cet Intranet gouvernemental est aussi un processus qui part d’une vision annoncée depuis 2001 par le président de la République. D’un côté, le citoyen va tourner autour d’une administration accessible. De l’autre, le gouvernement va s’articuler pour mettre le citoyen au cœur de ses préoccupations. Ce sera en définitive un e-gouvernement et un e-citoyen. Au nom d’un service public performant.

SADIBOU MARONE

(Source : Le Soleil, 5 avril 2005)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)