twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Adieu Professeur

dimanche 31 mars 2002

Le 22 mars 2002 une terrible nouvelle a atterré tous les membres d’Osiris : le Professeur Mamadou Guèye, venait de s’éteindre suite à une courte maladie. Membre fondateur d’Osiris, celui que nous appelions tous « Professeur » avec un profond respect était « un grand quelqu’un » comme on dit chez nous. Professeur titulaire de neurochirurgie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Chef du service de la clinique de neurochirurgie du CHU de Fann, Président du collège ouest-africain des chirurgiens, il était également Coordonnateur du projet de télémédecine de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) pour le Sénégal, le Burkina Faso, la Mauritanie, la Tunisie et la Guinée et s’était imposé au fil des ans non seulement comme un spécialiste africain de la télémédecine mais comme un expert mondialement reconnu. Toujours jovial et débordant d’enthousiasme, il se battait depuis des années pour que la télémédecine ne soit pas une application réservée aux citoyens des pays développés mais pour qu’elle puisse aussi servir à sauver des vies dans les pays africains, notamment dans les zones les plus reculées et les plus défavorisées, par la mise en œuvre de dispositifs de télédiagnostic permettant de traiter à temps et/ou à distance toutes une série de pathologies souvent mortelles par le simple fait qu’il n’existait pas de spécialistes pour les déceler et les traiter. Intervenant dans de nombreuses conférences à travers le monde, il n’en oubliait pas pour autant les réalités du terrain et venait de conduire à bien l’équipement d’une salle destinée à former les étudiants en médecine aux techniques de la télémédecine en présentiel mais aussi en utilisant les outils du téléenseignement. En effet, comme il aimait souvent à le dire, le meilleur moyen de supprimer les réticences que pouvaient avoir certains médecins envers la télémédecine était tout simplement d’intégrer la télémédecine dans leur cursus de formation. En ces moments où la dynamique de l’unité africaine semble être sur le bon chemin, le décès du Professeur Mamadou Guèye constitue une perte terrible pour le Sénégal mais aussi et surtout pour l’Afrique dans son ensemble. C’est donc avec douleur et tristesse que nous transmettons à sa famille éplorée nos sincères condoléances en souhaitant que la terre de Touba lui soit légère.

Amadou Top
Président d’OSIRIS

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)