twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Adiel Akplogan, CEO d’AFRINIC : « L’Internet sera l’outil central de communication et de développement en Afrique »

mardi 4 septembre 2012

L’African Network Information Centre (AFRINIC) a accueilli, la semaine dernière, l’Africa Strategy Working Group dans le cadre de l’élaboration du plan stratégique initial de l’ICANN pour l’Afrique. Un accord, à travers lequel AFRINIC réaffirme son engagement à la promotion de l’Internet, est en cours de finalisation.

Les enjeux de l’Internet en Afrique sont ceux d’une région qui a longtemps été peu ou mal connectée et qui doit rattraper son retard sur les réseaux et sur le business liés aux nouvelles technologies. Maintenant que les câbles et la bande passante sont présents, l’Internet est beaucoup plus accessible. AFRINIC travaille pour le « leapfrogging » de l’Afrique sur le protocole IPv6 en ce qui concerne les perspectives de développements soutient Adiel Akplogan.Ce qui permettra de connecter les citoyens, les outils et machines « Les chiffres et les statistiques globales montrent que notre région se connecte très rapidement à Internet. Cela, à travers les outils mobiles. Quand nous pensons aux infrastructures qui sont en train d’être mises en place et qui permettront aux Africains de se connecter d’où ils veulent, l’Internet sera probablement l’outil central de communication et de développement pour les deux milliards que nous serons en 2020 », souligne-t-il.

ICANN et AFRINIC sont des organisations qui ont été mises en place par les utilisateurs de tous bords, dans l’esprit de l’Internet pour tous et pour servir la communauté globale notamment l’Afrique et l’océan Indien. « AFRINIC travaille avec sa communauté pour participer à toutes les politiques globales sur les adresses IP et fait remonter cette politique à l’ICANN, en collaboration avec les quatre autres registres Internet régionaux. Cela dans l’optique de garder un Internet global, unique et accessible à tous de part le monde », précise Adiel Akplogan.

(Source : Le défi média, 4septembre 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)