twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Accusations d’espionnage contre Huawei en Afrique : Tidiane Seck peu convaincu

lundi 19 août 2019

L’information est passée presque inaperçue ces derniers jours : le géant chinois des télécommunications accusé d’être utilisé pour espionner des opposants en Ouganda et en Zambie. Mais pour le Sénégalais Tidiane Seck, qui a monté des projets cybersécurité dans des pays en Afrique, cela ne semble pas cohérent. Le fait surtout que les révélations proviennent d’un journal américain, en l’occurrence, le Wall Street Journal, en pleine guerre commerciale, donne peu de crédit à cela.

« On est dans un contexte de guerre économique et commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et ce n’est pas la première fois que des attaques sont menées contre Huawei, notamment autour de la 5 G », prévient Monsieur Seck, ancien directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat du Sénégal (ADIE) qui rappelle que « Huawei est très en avance par rapport aux autres opérateurs de télécoms sur la 5 G et depuis un certain temps, est attaqué de toutes parts par notamment les Etats-Unis ».

De l’avis de Tidiane Seck dont le cabinet Performance Group a coordonné les travaux de la Stratégie Sénégal Numérique 2025, il faut éviter toute manipulation dans cette affaire depuis que le 45e président des Etats-Unis d’Amérique a décidé de lancer une guerre ouverte contre Huwei qu’il accuse d’être les oreilles de Pékin, dans une vaste opération d’espionnage. Pour passer à l’acte, il a fait interdire toute collaboration de son administration avec l’opérateur. Google a suivi en retirant son système Android.

Elimane

(Source : CIO Mag, 20 août 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)