twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Accord sur les TIC annoncé entre Maurice et les Seychelles, en marge de la visite d’Etat du président seychellois

lundi 30 novembre 2020

La cybersécurité et la gouvernance électronique sont quelques-uns des domaines dans lesquels les Seychelles désirent apprendre de Maurice. Un accord de coopération TIC est annoncé à cet effet. Sa signature interviendra durant le séjour du président seychellois à Maurice du 29 novembre au 1er décembre 2020.

Les Seychelles désirent s’abreuver de l’expertise de Maurice – championne du développement des TIC en Afrique selon le dernier ICT Development Index de l’Union internationale des télécommunications (UIT) – dans le secteur des technologies de l’information et de la communication.

Cet apprentissage, les Seychelles le souhaitent dans plusieurs domaines, notamment le développement des ressources humaines ; le partage d’expériences en matière de politique et de réglementation ; le partage d’expériences sur la plateforme de partage de données InfoHighway et d’autres solutions de gouvernement électronique ; l’échange d’expertise dans le domaine de la cybersécurité et l’échange d’expertise et de bonnes pratiques dans le domaine de la gouvernance électronique.

Un accord sera d’ailleurs signé pour matérialiser le cadre de collaboration entre les deux pays. La signature interviendra en marge de la visite d’Etat qu’effectue actuellement le nouveau président des Seychelles, Wavel Ramkalawan, à Maurice.

Le chef de l’Etat seychellois, qui séjournera dans le pays du 29 novembre au 1er décembre 2020, rencontrera son homologue mauricien, Prithiviraj Roopun. Il aura également une séance de travail avec le Premier ministre Pravind Jugnauth.

Outre le secteur des TIC, les deux pays devraient également signer un accord de collaboration dans le domaine de la sécurité et de la lutte contre la criminalité. Cet accord, qui ciblera la police des deux pays, portera sur l’échange d’informations et le renforcement des capacités.

(Source : Agence Ecofin, 30 novembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)