twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Accord pour Internet gratuit à l’école : Serigne Mbaye Thiam avertit contre l’information dangereuse

vendredi 21 février 2014

Le ministre de l’Éducation nationale et Sonatel ont signé hier un accord de partenariat pour l’accès gratuit à internet des établissements publics des cycles élémentaire, moyen et secondaire du Sénégal. Mais Serigne Mbaye Thiam a prôné le recours à des ressources numériques adaptées à la culture sénégalaise.

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) n’ont pas fini de pénétrer le système éducatif. Après la mairie de Dakar, c’est au ministère de l’Éducation nationale de doter tous les établissements publics du Sénégal - primaire et secondaire – de la connexion internet gratuite. L’accord-cadre a été signé hier avec le groupe Sonatel. Le Directeur général de l’opérateur téléphonique, Alioune Ndiaye, a annoncé pour 2014 la mise à disposition d’outils numériques composés de mini-serveurs et d’une cinquantaine de tablettes dans trente écoles de Dakar.

Selon le ministre Serigne Mbaye Thiam, cette convention mettra toutes les écoles publiques en ligne dans les 4 prochaines années. ’’Cela permettra aux enseignants et aux élèves dans chaque classe du Sénégal d’accéder à un riche éventail de ressources multimédia numériques à travers internet. Mais aussi d’interconnecter les écoles entre elles, et d’encourager le partage d’expériences et de ressources pédagogiques au niveau déconcentré du système éducatif.’’

« Information utile et enrichissante, vicieuse et dangereuse »

L’avantage viendra aussi, a ajouté Serigne Mbaye Thiam, d’un partage instantané d’informations entre les écoles et les services administratifs. « La réalisation de cette ambition nécessitera un programme volontariste d’équipements que nous mettons en place. » Néanmoins, il a mis en exergue le côté néfaste des technologies de l’information et de la communication. « A travers les TIC, l’enfant vit dans un monde réel et virtuel.

L’information qui y est véhiculée, riche, diversifiée et plurielle, peut être vertueuse, utile et enrichissante, mais aussi vicieuse et dangereuse », a-t-il indiqué. « Vertueuse et utile, elle constitue une source immense du savoir, et de connaissances facilement accessibles et exploitables par les enfants. (Mais) vicieuse et dangereuse, elle constitue un facteur d’aliénation et de dépravation des enfants à travers des modèles de vie et des contre-valeurs », a averti Serigne Mbaye Thiam.

D’où l’appel lancé au personnel pédagogique d’œuvrer à l’utilisation judicieuse de l’internet, mais aussi dans la production et la fourniture des contenus numériques. « La production locale de ressources numériques pédagogiques adaptées à notre culture et environnement est un défi à relever pour l’école sénégalaise », a insisté le ministre de l’Éducation nationale. Donc, « compte tenu du danger réel, son utilisation appropriée par les élèves dans leur apprentissage nécessitera un encadrement vigilant pour les protéger et canaliser leur curiosité ».

Viviane Diatta

(Source : Enquête, 21 février 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)