twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Accès facile à Internet et à coût réduit : Yaya Abdoul Kane donne des assurances

mercredi 11 janvier 2017

Les Sénégalais peuvent espérer avoir accès à Internet et de bonne qualité sur l’ensemble du territoire national d’ici 2025. Telles sont les assurances du ministre des Postes et des Télécommunications, Yaya Abdoul Kane, qui défendait hier, mardi 10 janvier 2016, le projet de loi N°39 modifiant la loi N°2011-01 du 24 février 2011 portant Code des télécommunications.

La disponibilité et accessibilité de l’Internet sur le territoire nationale et surtout à coût réduit demeure la préoccupation majeure des députés. Hier, mardi 10 janvier 2016, en session ordinaire pour le vote du projet de loi N°39, modifiant la loi N° 2011-01 du 24 février 2011 portant Code des télécommunications, les quelques députés présents à l’Assemblée nationale ont interpelés le chef du département des Postes et Télécommunications, Yaya Abdoul Kane sur la nécessité de disposer d’Internet partout sur le territoire national et à coût réduit. La cession a démarré avec beaucoup de retard : convoqués à 9h, les travaux n’ont débuté qu’à 11h.

En réponse à ces interpellations, le ministre rassure et fixe un échéancier. « En 2025, ces problèmes seront définitivement réglés ». Nonobstant, il admet quelques couacs çà et là que son département s’atèle à solutionner pour qu’à l’horizon 2025 ceux-ci ne soient que des mauvais souvenir. En effet, il est noté dans les zones frontalières et même dans nos capitales régionales des défaillances techniques.

Mais avec la nouvelle Convention de concession signée avec la Sonatel, l’opérateur historique, mais également la révision des conventions qui lient l’Etat à Tigo et Expresso, il a été introduit une obligation de couverture de toutes les localités dont le nombre d’habitants est supérieur ou égale 200 dans 5 ans. Ce à quoi « nous estimons pouvoir arriver d’ici 2025, avec la loi de réforme portant modification de la loi N°2011-01 du 24 février 2011 portant Code des télécommunications, entre autres réformes engagées ».

Yaya Abdoul Kane dira : « nous allons ouvrir le secteur à d’autres opérateurs, mais également offrir des services à travers des satellites et les louer aux opérateurs d’infrastructures privés ». Au titre des efforts de l’Etat, le ministre des Postes et des Télécommunications laisse entendre qu’« une étude de la Banque mondiale renseigne que l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) dispose d’un réseau dense avec près de 6000 km de fibre optique dans la phase II sur le territoire national, et dont seul le 10e est utilisé par ladite agence. Donc, une surcapacité à valoriser et à mettre à la disposition des opérateurs mais également des entreprises. Avec ce rapport final disponible dans les semaines à venir, nous saurons voir ce qu’il convient au mieux de faire pour ouvrir le secteur ».

En outre, Yaya Abdoul Kane informe que « depuis 2016, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) dispose des outils pour mesurer la qualité de service et en cas de non respect des conditions des cahiers de charge et de la convention de concession engager des mesures ‘’répréhensives’’ ».

Jean-Pierre Malou

(Source : Sud Quotidienhttp://www.sudonline.sn/, 11 janvier 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)