twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Accès et coût d’internet : douze pays au banc d’essai

lundi 5 août 2013

D’après une étude de Research ICT Africa, une organisation sud-africaine, menée dans 12 pays d’Afrique, l’internet mobile est généralement moins coûteux et plus rapide que les lignes fixes.

L’Afrique est le continent le plus en retard dans le domaine de l’internet à haut débit fixe. Le manque de moyens techniques (lignes de cuivres, câbles et satellite) ainsi que les lourdes taxes appliquées à ce service limitent fortement les capacités de l’ADSL et entraînent des coûts de connexion mirobolants comparés à ceux du réseau mobile. Le succès de ce dernier constitue, par ailleurs, un frein pour les investisseurs qui pourraient potentiellement investir dans des infrastructures fixes.

En comparant les accès internet haut débit dans 12 pays africains, l’étude menée par Research ICT Africa montre que les coûts les plus importants concernent avant tout les pays enclavés et donc dépourvus de câbles sous-marins. Notons que certains pays comme le Rwanda ne disposent tout simplement pas d’accès ADSL.

Des différences de coût notables

Le tableau ci-dessous montre de grandes inégalités entre les pays quant aux coûts de connexion fixe et mobile. En effet, l’écart de prix de connexion mobile entre le premier pays de la liste (Ghana) et le dernier (Botswana) avoisine les 69 dollars. À l’instar de la Tanzanie, certains pays du continent bénéficient de tarifs intéressants à la fois pour le fixe et pour le mobile.

Enfin, malgré la baisse sensible des coûts de connexion, rappelons que l’achat d’un ordinateur ou d’un smartphone demeure un investissement de taille pour le consommateur africain.

Pays Rang Mobile prépayé (USD) Rang ADSL (USD)
Ghana 1 3,72 3 37,17
Kenya 2 8,52 4 37,22
Tanzanie 3 10,17 1 18,77
Afrique du Sud 4 11,23 6 42,15
Rwanda 5 13,92    
Mozambique 6 23,68 8 58,60
Namibie 7 31,89 5 40,32
Ouganda 8 40,12    
Cameroun 9 40,67 9 59,14
Nigeria 10 50,99    
Botswana 11 73,48 7 58,59
Éthiopie     2 21,53

(Source : Jeune Afrique, 5 août 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)