twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Accès à Internet : le Sénégal doit être le fer de lance de la réglementation de la CEDEAO

jeudi 11 octobre 2012

Le Sénégal doit être le fer de lance de la réglementation du secteur d’Internet dans la sous-région ouest-africaine en appliquant la réglementation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans sa législation nationale, selon Isabelle Gross du cabinet indépendant Balancing Act.

‘’Le Sénégal doit appliquer la réglementation de la CEDEAO dans sa législation nationale pour devenir le fer de lance de cette réglementation sous-régionale et montrer le chemin aux autres pays’’, a dit Mme Gross. Elle présentait le rapport commandité par Google et réalisé par le cabinet indépendant Balancing Act sur les ‘’Obstacles et opportunités pour la démocratisation de l’Internet haut débit au Sénégal’’.

Le rapport souligne que ‘’le Sénégal doit promouvoir un marché d’accès internet innovant et compétitif en donnant aux fournisseurs d’accès à l’internet (FAI) la capacité de développer leurs propres infrastructures et faciliter l’accès à la bande passante internationale’’.

Selon Isabelle Gross, l’étude a montré qu’au ‘’début des années 2000, il y avait une douzaine de fournisseurs d’accès Internet (FAI) au Sénégal, aujourd’hui il y a un groupe de moins de six fournisseurs et trois d’entre eux sont des opérateurs de télécommunication’’.

Une plus grande offre d’Internet ’’va générer des emplois et des activités économiques’’, a souligné Isabelle Gross.

Pour sa part, Tidjane Dème, responsable en charge des activités de Google en Afrique francophone, a invité tous les acteurs du secteur d’Internet et des télécommunications à s’asseoir autour d’une table.

‘’Tous les acteurs d’Internet doivent aller ensemble vers l’Etat et travailler à faire des démarches pour développer ce secteur. Nous ne pouvons plus rester dans une position attentiste‘’, a-t-il déclaré.

‘’Le constat que nous avons fait c’est que depuis une quinzaine d’années, le Sénégal est cité chaque fois comme un pays avec un formidable potentiel dans le développement d’Internet et quand on regarde, ce potentiel ne s’est pas toujours traduit en un succès’’, a-t-il dit, soulignant que ’’ce potentiel tarde à se traduire en succès’’.

‘’Nous allons voir ensemble comment par de bonnes politiques, de bonnes pratiques dans le secteur, amener le Sénégal à être un des premiers pays en termes de développement où tout le monde aura l’accès aux terminaux, à Internet à haut débit à un prix raisonnable’’, selon M. Dème.

‘’Le Kenya, le Ghana et le Nigeria sont souvent revenus en référence parce que ce sont les pays leaders dans le domaine des TIC en Afrique. Le Sénégal n’est plus leader dans le secteur. Nous nous sommes demandés ce que ces pays avaient fait de bien’’, a soutenu le responsable de Google.

(Source : APS, 11 octobre 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)