twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Accès à Internet : 66 % des Sénégalais déjà connectés à la 4G

vendredi 2 août 2019

Selon une étude exploitée par la Sonatel, dans le classement des pays africains où la 4G est la plus disponible, le Sénégal est classé premier devant le Maroc et l’Afrique du Sud.

D’après les chiffres fournis par le groupe Sonatel, 66 % de la population au Sénégal sont déjà en réseau 4G. Mieux, selon une étude benchmarking du cabinet OpenSignal reprise par la Sonatel, « le Sénégal est le premier pays africain en disponibilité 4G devant le Maroc et l’Afrique du Sud ». « Et enfin, la fibre est devenue une réalité pour près 20.000 foyers et entreprises au Sénégal », ajoute la même source.

Le groupe Sonatel a rendu publiques ces informations lors du lancement de l’Acte 4 de la démocratisation de l’Internet au Sénégal. Le document précise qu’entre 2016 et 2019, les différents actes posés sur l’Internet mobile ont permis de diviser le prix du volume de gigabit par 3. Ce qui, pour la Sonatel, a permis de placer le Sénégal dans le Top 5 des pays où l’Internet mobile est le moins cher en Afrique.

« Depuis 2017, Sonatel a renforcé sa posture citoyenne avec un engagement de contribution à la révolution numérique du Sénégal aux côtés de l’Etat. Nous avons procédé à une série de baisses sur les tarifs de l’Internet fixe et mobile et en deux ans, les prix de l’Internet mobile ont baissé de plus 50 %. Aujourd’hui, l’Acte 4 va concrétiser une nouvelle baisse du coût de l’Internet fixe », souligne Sékou Dramé, directeur général de la Sonatel qui s’exprimait à cette occasion.

La Sonatel, qui s’est engagée à accompagner l’Etat du Sénégal dans la Stratégie « Sénégal numérique 2025 » pour faciliter l’accès du plus grand nombre à un Internet abordable et de qualité, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. C’est tout le sens de l’Acte 4 lancé le mardi 30 juillet 2019.

« Avec ce programme, Sonatel accélère encore la démocratisation de l’Internet fixe à la maison et s’engage à fournir une expérience client incomparable en même temps. L’objectif de cet Acte 4 est d’accélérer davantage l’entrée de l’Internet fixe dans chaque famille, quels que soient la technologie disponible dans sa zone d’habitation et son niveau de revenu », détaille ledit document.

Oumar Fédior

(Source : Le Soleil, 2 août 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)