twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abou Lô : "Je n’ai jamais renoncé à ma nationalité sénégalaise"

jeudi 12 juillet 2012

Le ministre Abou Lô s’est défendu d’avoir eu à renoncer à sa nationalité sénégalaise pour devenir citoyen de l’Allemagne où il résidait jusqu’à sa nomination, le 4 avril dernier, au ministère de la Communication, des Télécommunications et des TIC du Sénégal.

‘’Je n’ai jamais renoncé à ma nationalité sénégalaise. Je n’ai jamais écrit une lettre au président Abdou Diouf pour renoncer à ma nationalité. J’ai obtenu la nationalité allemande en 2004, soit quatre ans après son départ du pouvoir’’, a-t-il confié dans un entretien avec l’APS et le quotidien Enquête.

Selon lui, quand il obtenait cette nationalité, une disposition du code de la nationalité allemande permettait au postulant de pouvoir conserver sa nationalité d’origine. A condition, a-t-il précisé, "de démontrer qu’on n’a jamais fait l’armée et qu’on n’est pas susceptible d’être enrôlé dans l’armée (du pays natal).’’

Abou Lô a également dit qu’il avait dépêché à Dakar son cousin à l’Etat-major général des Armées sénégalaises pour lui trouver le document justifiant qu’il n’a jamais été appelé sous les drapeaux. ‘’Voilà la réalité des faits. Je n’ai jamais écrit une lettre pour renoncer à ma nationalité sénégalaise.’’

‘’Je suis Sénégalais de souche et je n’ai pas besoin de démontrer que je suis Sénégalais’’, a martelé le ministre. Membre du premier gouvernement du nouveau président, Macky Sall, M. Lô est un des responsables, à l’extérieur, de l’Alliance pour la république (APR), le parti politique de M. Sall.

Toutefois, le ministre de la Communication est détenteur d’un passeport allemand, a-t-il reconnu, expliquant qu’‘’en Europe, en général, et en Allemagne, plus particulièrement, il faut être détenteur d’un passeport européen pour pouvoir accéder à certains postes de responsabilités’’.

Alors, fait-il remarquer à ses interlocuteurs de l’APS et du journal Enquête, "quoi de plus normal pour un consultant en systèmes d’assurances qui travaille à l’échelle de l’Europe de l’Est ?’’.

(Source : APS, 12 juillet 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)