twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdoulaye Wade, Président de la République : « Les économies réalisées vont financer la construction d’autres infrastructures »

mercredi 16 mars 2005

Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, s’est félicité de la mise en place de l’Intranet gouvernemental. Il a ainsi indiqué qu’à ce jour, le Sénégal est le deuxième pays au monde, après le Japon, à avoir fait le choix de mettre en place un réseau autonome et sécurisé. Les économies réalisées sur la facture téléphonique de l’Etat, plus de deux milliards par an, serviront à financer d’autres infrastructures, notamment des Cases des Tout Petits.

« Dès janvier 2002, j’avais défini dans un rapport officiel ma vision e-senegal basée sur la conviction selon laquelle les Technologies de l’Information sont un levier essentiel pour le développement économique de l’Afrique », a rappelé Me Wade. Et pour le Sénégal, les objectifs à atteindre sont d’accroître la performance de l’administration par l’utilisation massive des TICS, d’améliorer les communications et la circulation de l’information au sein de l’Administration, mais aussi dans les relations avec les partenaires ; et de développer des services gouvernementaux en ligne au profit des citoyens.

Pour cela, deux instruments dont les missions sont complémentaires ont été mis en place. Il s’agit de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART), avec comme objectif prioritaire la baisse substantielle des coûts d’accès des services en ligne. Et d’autre part, poursuit le chef de l’Etat, l’Agence De l’Informatique de l’Etat (ADIE), avec pour mission principale la mise en place de toutes les composantes de l’e-gouvernement. À savoir le développement et la maintenance des infrastructures ; l’acquisition et le déploiement d’équipements au sein de l’Administration ; et la réalisation des applications et métiers transversaux.

Pour conclure, Me Wade a remercié les partenaires au développement, particulièrement la Banque Mondiale qui a financé l’essentiel de cette première opération dans le cadre du Projet de Modernisation des Systèmes d’Information de l’Administration (PMSIA).

Le président Wade a lancé un appel aux experts pour la mise en place d’un réseau national de la solidarité numérique, pour que ce projet déjà lancé aille jusqu’aux citoyens à la base.

K. DIAGNE

(Source : Le Soleil, 16 mars 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)