twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdoulaye Diop : Une vie entièrement dédiée à l’inclusion numérique

mardi 13 septembre 2022

« L’homme-monde », c’était le surnom que lui collaient certains camarades, tant il voulait être sur tous les fronts de la vie. A tout juste 30 ans, Abdoulaye Diop, titulaire d’un Master 2 en Réseau-Télécoms obtenu à l’UGB de Saint-Louis, est devenu un grand entrepreneur dans les métiers du numérique. Fondateur et gérant de Senegal Academy, un important projet spécialisé dans les études scientifiques et la formation, ce grand militant d’une inclusion numérique pour tous, est à la tête d’une équipe composée d’une dizaine de personnes, pour conquérir de nouveaux possibles.

Président et fondateur d’associations, leader politique, initiateur de cours de vacances, fervent partisan d’une école sénégalaise pour tous, foot-balleur à ses heures, Abdoulaye Diop a été tout cela à la fois. C’est à Darou Mboumbaye, en plein cœur du Gandiol, que l’ancien pensionnaire de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis voit le jour en avril 1990. Le choix de poursuivre ses études en Réseau-Télécom à Sanar n’est visiblement pas étranger à sa situation d’un éternel campagnard lourdement éprouvé par les soucis de réseau et de connectivité. Être venu au monde dans un village pas vraiment bien pourvu en infrastructures de base l’a transformé en bienfaiteur au profit des masses. Même partie très tôt, sa regrettée mère l’a beaucoup influencé. « Je l’ai toujours vu aider des personnes. Moi, j’aime partager et tolérer et je l’ai toujours appris d’elle »., se souvient-il, avec un air grave et une fierté bien affichée sur le visage.

Aux origines de Senegal Academy

Passionné de savoir et pressé d’apprendre, Abdoulaye Diop a inauguré son parcours académique par l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, juste après l’obtention de son Baccalauréat S1. Mais le jeune homme ne passe qu’une année au département de Mathématiques. Très vite, il revient à Saint-Louis où il décroche une Licence et un Master 2 en Réseau-Télécoms. « Deux constats m’ont amené à créer Senegal Academy : la désertion des séries scientifiques et le fort d’abandon chez les étudiants orientés à l’UVS à l’époque, faute de non-maitrise de l’outil informatique », souligne-t-il, pour expliquer la création de son bébé à lui. Mis en place en 2018, Senegal Academy qui est un centre de compétence spécialisé dans la formation et les études scientifiques travaille beaucoup avec les ONG, les associations, les Proviseurs, les Principaux, les Inspections d’Académie, les Directeurs d’école, entre autres.

Des actions concrètes sur le terrain

En quatre ans, le projet a beaucoup grandi avec un impact réel sur le terrain. « Nous mettons en place des incubateurs dans les établissements scolaires pour les préparer les élèves à définir leur projet professionnel et personnel, mais également pour les initier à la programmation, tout en privilégiant les matières scientifiques qu’il faut démystifier », confie-t-il. La formation occupe une grande place dans l’offre de service proposée par l’équipe. Actuellement, « nous sommes en train de travailler sur de grands projets liés à l’agriculture ». Nous voulons également créer une ferme intégrée et écologique à Bango avec le GIE Soxali Aalam », dévoile Monsieur Diop qui nous reçoit dans son bureau situé au quartier Ndioloffène de Saint-Louis. Entouré de ses collaborateurs, ce natif de la commune de Ndiébène Gandiol dit aussi « travailler sur une plateforme pour informer les jeunes sur les opportunités d’emploi du Sénégal », en plus de préparer « la rentrée numérique en Octobre pour sensibiliser les jeunes sur l’utilisation des outils de google, notamment pour les cours, à l’intention des élèves et étudiants ».

Une vie pleinement orientée vers l’entrepreneuriat

Serial entrepreneur, Abdoulaye Diop doit beaucoup à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis qui l’a couvé, une fois rentré de la capitale sénégalaise. « Si aujourd’hui, j’ai cette culture de l’entrepreneuriat, c’est parce que l’UGB m’a donné des opportunités à travers son incubateur où je faisais souvent des formations sanctionnées d’ailleurs par un Certificat en entrepreneuriat avec EQWIH, un programme canadien qui m’a permis d’aller plus loin dans mes projets ». Aujourd’hui, Senegal Academy est « en train de faire le plan stratégique 2025. Nous avons réorganisé l’organisation avec une plus grande responsabilisation des membres de la direction exécutive ».

(Source : Le Tech Observateur, 13 septembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik