twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdoul Mbaye : “Utilisation des données personnelles des fichiers des BF et de la CMU ne sera tolérée”

mardi 24 avril 2018

La désignation de l’actuel directeur général du Port autonome de Dakar (Pad), Aboubakar Sedikh Bèye comme adjoint de Aminata Touré dans le pôle “Mobilisation et parrainage” de l’Alliance pour la République ne rassure guère le leader de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT), Abdoul Mbaye. Dans un communiqué rendu public, l’ancien Premier ministre, avertit qu’ “aucune utilisation des données personnelles dans le fichier des bénéficiaires des bourses familiales et celui de la Couverture Maladie Universelle (CMU) à des fins de parrainage ne sera tolérée. Et que tout manquement sera porté à la connaissance du procureur…”

L’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye fonde son soupçon au fait que “juste avant le vote de la loi instaurant le système de parrainage pour trier les candidats à l’élection présidentielle, Macky Sall a désigné Aboubakar Sedikh Bèye pour qu’il épaule Aminata Touré”.

Et Abdoul Mbaye de poursuivre : “c’est ce M. Bèye ancien directeur de l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) que le Sénégal est devenu un champion africain et mondial de la croissance économique avec des taux, particulièrement, étonnants et déroutants. Et c’est ce dernier qui a mis en place les fichiers des bénéficiaires des bourses familiales et de la Couverture Maladie Universelle (CMU)”.

D’après Abdoul Mbaye, toutes ces raisons, il est important que les Sénégalais en soient informés et s’érigent en véritables sentinelles de l’Etat de droit si “malmené” par ce régime.

« Ces fichiers appartiennent à l’Etat du Sénégal et contiennent des données personnelles dont l’utilisation est strictement encadrée par la loi”, rappelle-t-il avant de prévenir : “aucune utilisation partisane de ces données à des fins de parrainage ne sera tolérée. Et tout manquement sera porté à la connaissance du procureur de la République pour protéger la République contre les agissements du régime”.

(Source : Ferloo, 24 avril 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)