twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdoul Ly, Dg de l’Artp explique les missions du régulateur (...)

dimanche 6 septembre 2020

Le Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et postes (Artp), M. Abdoul Ly était ce samedi, l’invité de l’émission “Ngalu” sur la 2STV. Il a mis à profit l’antenne de la première chaîne privée au Sénégal pour s’adresser à ses concitoyens, notamment la communauté poular afin d’expliquer les missions et le rôle du régulateur qu’il dirige depuis maintenant un an. (...).

Les technologies de l’information et de la communication sont devenues incontournables au coeur du troisième millénaire. Conscient des enjeux, le Dg de l’ARTP a fait savoir face au journaliste Hamet Ly, qu’au lendemain de sa nomination, il a effectué en compagnie de ses équipes une mission de prospection vers plusieurs régions de l’intérieur du pays. Le constat était que dans certaines localités, le réseau est quasi inexistant, parfois défaillant. Ainsi, sa première réaction a été de saisir les opérateurs afin de corriger ses impairs. Cette injonction faite aux opérateurs de téléphonie mobile est toujours suivie par les équipes de l’Artp. D’ailleurs, on a appris que dans certaines localités ce problème sera bientôt un mauvais souvenir. A Lobaly, village situé dans les patelins de Matam, dans le département de Kanel, une antenne sera installée avant la fin de l’année pour régler le problème. En effet, les populations avaient manifesté pour dénoncer des interférences de réseaux avec la Mauritanie. Informé, le directeur général de l’Artp, Monsieur Ly a saisi la Sonatel, afin de faire corriger ce problème. Le groupe dirigé par Monsieur Sékou Dramé s’est engagé auprès de l’Artp pour installer une antenne dans cette localité au mois de novembre, a appris laviesenegalaise.com.

L’Artp effectue des missions régulières de contrôle de la couverture du réseau téléphonie à travers le pays et même dans les différentes autoroutes à péage du Sénégal. En effet, les milliers de voyageurs qui empruntent quotidiennement, ces routes ont le droit de disposer où qu’ils soient un réseau de qualité, a dit Abdoul Ly. Selon le Directeur Général de l’Artp, de concert avec le Collège, ils travaillent au renforcement de la qualité des services de télécommunications, mais aussi et surtout de l’augmentation des finances publiques Sénégalaises, à travers les appels entrants et sortants, entre autres canaux.

Le Dg de l’Artp a annoncé la concrétisation d’une politique de modernisation de la Poste, sur instruction du chef de l’Etat, Macky Sall, avec le renforcement des différentes structures présentes sur l’ensemble du territoire national. A cet effet, les autorités de la poste et de l’Artp vont se réunir le 10 septembre prochain, avec celles de la Poste, pour échanger sur un plan d’action stratégique national.

Au cours de cette émission, M. Ly est également revenu sur la dernière actualité avec Orange concernant les offres illimix de l’opérateur qui ont fait l’objet d’une vive polémique les dernières semaines. Abdoul Ly s’est félicité de l’issue heureuse de cette affaire. Il a par la même occasion annoncé une large campagne de communication dans les prochains jours sur la portabilité, la possibilité pour un abonné de conserver son numéro de téléphone en cas de changement d’opérateur.

« L’Artp a décidé, de lancer une campagne de sensibilisation axée sur la portabilité des numéros de téléphonie mobile au Sénégal. La portabilité des numéros mobiles étant la possibilité de conserver son numéro en cas de changement d’opérateur de téléphonie mobile, permet aux abonnés d’exercer leur libre choix sur les offres de services de télécommunications mobiles sans préjudice de perdre leur numéro de téléphone connu de tous », a notamment dit le Dg de l’Artp, dans des propos rapportés par Le Soleil Online.

M. Ly a également annoncé la « récupération des fréquences non exploitées pour les restituer à des entités qui remplissent les conditions requises et qui sont effectivement prêtes, à en faire bon usage ». A cet effet, un nouveau processus d’octroi des fréquences réunissant l’Artp, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) et le ministère de la communication sera mis sur pied. Au Sénégal, plus de 503 fréquences ont été attribuées, à 238 exploitants, a révélé le Dg de l’Artp.

(...)

(Source : La Vie sénégalaise, septembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)