twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdoul Ly, Dg de l’Artp : « La baisse des tarifs de communication découle des résultats de l’action de l’Artp »

samedi 4 janvier 2020

Abdoul Ly, Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) revient ce 04 décembre dans une interview accordée au journal Le Soleil sur différents points ayant traits à son secteur. De l’arrivée sur la marché de l’opérateur de téléphonie Free qui coïncide avec une baisse conséquente des tarifs de communication, en passant par l’encadrement des offres de promotions et l’indispensable nécessité, pour les opérateurs d’offrir un réseau de qualité aux consommateurs. M. Ly se prononce sur diverses questions de l’heure.

Dans une interview accordée au journal Le Soleil, le Dg de l’Artp, Abdoul Ly évoque les baisses conséquentes notées ces derniers temps, sur les tarifs de communication au Sénégal. Selon lui, « l’Artp a favorisé les échanges de trafic entre opérateurs, en réduisant considérablement les coûts de l’interconnexion et en luttant contre l’effet club ». La baisse des tarifs sur le marché du détail est par conséquent « en grande partie les résultats de l’action de l’Artp ». Poursuivant sur cette lancée, M. Ly informe que les promotions ont été encadrées dans le but d’améliorer la lisibilité tarifaire, de réduire l’asymétrie d’information et ainsi permettre au consommateur de faire son choix, en fonction de son budget et en parfaite connaissance du marché.

S’agissant de la qualité du réseau réputée défectueuse dans certaines zones du Sénégal, M. Ly apprend avoir mis « les opérateurs devant leurs responsabilités ». Il est en effet attendu d’eux qu’ils offrent aux consommateurs des services avec une qualité conforme aux standards internationaux. L’Artp veillera à ce que cette situation anormale évolue très rapidement vers des niveaux satisfaisants de qualité, a-t-il assuré.

Revenant sur la mesure prise par l’Artp interdisant la gratuité de whatssap au Sénégal, Abdoul Ly rappelle « le Code des communications électroniques interdit à un opérateur de privilégier un service, une application, un trafic au détriment d’autres ayant les mêmes similitudes ».

(Source :Le Soleil, 4 janvier 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)