twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdou Mbodji, 29 ans, publie les photos obscènes de Soda Mbodj et prend 6 mois ferme

dimanche 3 septembre 2017

Le commerçant Abdou Mbodji a été attrait mercredi dernier devant la barre des flagrants délits du tribunal de Dakar par sa maîtresse Soda Mbodji, dont il avait balancé les photos pornographiques sur Facebook. Condamné à 6 mois de détention ferme, le commerçant doit allouer la somme de 500.000 francs à la victime qui avait demandé 5 millions de francs Cfa, pour toutes causes de préjudice confondues.

Abdou Mbodji alias Serigne, commerçant de son état, a été traîné devant le tribunal des flagrants délits de Dakar mercredi dernier 29 août 2017, par son ex-copine Soda Thioune, coiffeuse, domiciliée derrière l’école Japonaise. Incriminé pour tentative d’extorsion de fonds et diffusion d’images à caractère pornographique, le prévenu a été déclaré coupable de ces chefs et condamné à 6 mois ferme, avec une amende de 500.000 francs Cfa qu’il doit allouer à la partie civile Soda Thioune. Quand au ministère public, il avait requis une application de la loi après avoir déclaré le mis en cause atteint et convaincu de ces délits.

Pour les faits, les deux protagonistes se sont connus dans un groupe whatsApp dénommé « nob sa dieukeur », il y a de cela 5 mois. Marié à un homme vivant au Sénégal, la dame établie aux Usa avait noué une relation amoureuse avec le sieur Abdou Mbodj. Au cours de cette idylle, Soda envoyait ses photos où elle était nue à son amant, alors qu’elle était toujours dans les liens du mariage mais en instance de divorce avec son époux.

Mais au fil du temps et à cause du décalage horaire entre le Sénégal et le pays de l’oncle Sam et aussi ses obligations professionnelles, la plaignante avait décidé de mettre fin à leur relation il y a 1 mois.

Opposé à cette idée, Serigne rétorqua à son amante que cette décision était impossible. Pour couper tout lien avec lui, la partie civile supprima ce dernier de ses contacts, le bloquant également de ses amis sur Facebook. Des jours plus tard, revenue à Dakar, elle s’est réconciliée avec son époux. Et pour dissuader tout éventuel prétendant, Soda a mis la photo de son mari sur la couverture de sa page Facebook.

A sa grande surprise et on ne sait par quelle magie, l’inculpé lui a envoyé un message de courtoisie. Quand la plaignante lui a répété de la laisser tranquille, il la menaça d’envoyer ses clichés pornographiques qu’il détenait à son époux si elle ne revenait pas sur sa décision de le quitter. Ainsi, le quidam lui envoie son numéro de téléphone et ordonne à la dame de l’appeler sans délai. Soda ne donna de crédit à ces menaces. Mais, 4 jours plus tard, l’une de ses amies nommée Nabou Fall, l’appelle pour lui annoncer qu’un certain Serigne Mbodji lui a balancé ses photos de nu, en lui demandant de dire à Soda de le contacter dans un délai de 5 jours, sinon, il les publierait sur YouTube et le site Senego.

Par peur que sa réputation ne soit ternie, la victime décida d’entrer en contact avec son maître-chanteur pour le raisonner. Mais il n’a rien voulu entendre, allant jusqu’à envoyer les images à Sophia, une autre amie de Soda résidant à la Medina. Pour éviter que les photos obscènes ne se propagent davantage, Soda accepte l’exigence de rencontrer son tourmenteur.

Ce dernier réclame à la dame 200.000 francs pour supprimer les photos obscènes. Ce qu’elle fit. Entre-temps, elle a déposé une plainte contre Serigne. Interpellé, ce dernier a reconnu les faits qui lui sont reprochés à l’enquête préliminaire.

Attrait à la barre, le garçon né en 1988, a réitéré les mêmes déclarations, précisant qu’il n’a envoyé les photos qu’à Nabou et à personne d’autre. Soda a pour sa part, maintenu ses accusations, soulignant que les clichés obscènes ont transité entre les mains de 2 personnes à savoir Nabou et Sophie.

Ainsi, l’avocat de la partie civile Me Daniel Diagne, a sollicité que le prévenu Serigne Mbodji soit déclaré coupable et a réclamé 5 millions de francs Cfa pour toutes causes de préjudice confondues. Du côté de la défense, Me Iba Mar Diop a affirmé que certes Serigne a fauté, mais c’est Soda qui lui a envoyé les photos pornographiques, sans qu’il les lui demande. Suite à cela, le conseil a demandé une application bienveillante de la loi pour le mis en cause Serigne Mbodji. Tout en ramenant la constitution de la partie civile qu’il trouve énorme, à de plus justes proportions.

Le Tribunal, dans sa sagesse, a condamné Abdou Mbodj à 6 mois ferme et à payer à la victime 500.000 francs Cfa.

Fatou Diouf Dione

(Source : Jotay, 3 septembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)