twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdou Latif Coulibaly apprécie l’audition de Karim Wade par le Sénat : ‘Si c’était devant un juge d’instruction, il ne ferait pas ces déclarations’

mercredi 28 juillet 2010

A la suite du ministre d’Etat Karim Wade et de Thierno Ousmane Sy conseiller spécial du président de la République, entendus par une commission ad hoc du Sénat, le journaliste Abdou Latif Coulibaly a manifesté hier sa disponibilité à se présenter devant une commission d’enquête parlementaire pour donner les preuves de ses dires dans l’affaire des 20 milliards de Sudatel. Le journaliste investigateur considère l’audition de Karim Wade comme une mascarade.

Les Sénateurs vont-ils convoquer le journaliste Abdou Latif Coulibaly dans les auditions entamées par la commission ad hoc du Sénat ? L’intéressé semble être prêt à déférer à une éventuelle convocation pour apporter ses preuves au sujet du versement de la commission de 20 milliards dans la vente de la licence de Sudatel. En effet, pour le journaliste investigateur, qui a révélé l’affaire des vingt milliards de la commission, l’audition de Karim Wade ce lundi par la commission ad hoc du Sénat n’est qu’une ‘mascarade’ pour blanchir les auteurs de ce scandale. Le directeur de publication de la Gazette, interrogé par la Rfm, d’ajouter que Karim Wade ‘peut faire l’enfant gâté au Sénat mais si c’était devant un juge d’instruction, il ne ferait pas ses déclarations’.

Abdou Latif Coulibaly qui précise qu’il ne va pas se présenter ‘spontanément’ au Sénat est tout de même prêt à répondre, même devant une commission d’enquête parlementaire pour apporter toutes les preuves sur cette affaire.

Rappelons que le ministre d’Etat Karim Wade au sortir de son face-à-face avec la commission ad hoc du Sénat a défié le journaliste Abdou Latif Coulibaly et d’autres hommes politiques comme Ousmane Tanor Dieng en regrettant leur absence devant les ‘enquêteurs’ du Sénat. ‘Je voudrais sincèrement regretter que les accusateurs qui ont aujourd’hui l’occasion de venir devant cette commission pour apporter les preuves de leurs accusations, (dans l’affaire des 200 millions de dollars supposés demandés à Millicom ou dans l’affaire Sudatel, Ndlr) ne se soient pas présentés’, avait notamment déploré Karim Wade. ‘Une fois de plus, ce sont les accusés qui sont obligés d’apporter les preuves de leur innocence...Je crois que certaines personnes ont décidé de nous empêcher de travailler et veulent porter préjudice au bilan exceptionnel qui a été réalisé par le Président Abdoulaye Wade et son équipe’.

Parlant de sa présence devant la Commission, M. Wade a affirmé que ‘c’est un devoir de venir répondre à l’une des plus hautes institutions de notre pays de façon à pouvoir éclairer la commission sur les différents processus d’attribution de la troisième licence et de renégociation de la deuxième licence’.

A souligner que la commission ad hoc du Sénat s’est dite prête à entendre toute personne voulant témoigner dans cette affaire des 20 milliards de Sudatel qui défraie la chronique.

Georges Nesta Diop

(Source : Wal Fadjri, 28 juillet 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)