twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdou Karim Sall sur le "Free Roaming" en Afrique de l’Ouest : un système d’identification est primordial

mercredi 16 novembre 2016

Le Directeur Général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) a tenu une conférence de presse ce mercredi 16 Novembre en marge de la 3ème journée de l’ITU Telecom World 2016 à Bangkok, en Thaïlande.

La rencontre de M. Abdou Karim SALL avec la presse internationale portait notamment sur la problématique du "Free Roaming" en Afrique de l’Ouest et sur la situation concernant la campagne nationale d’identification des abonnés au Sénégal.

D’emblée, le DG de l’ARTP est revenu sur l’importance du "Free Roaming" qui est une initiative des Chefs d’Etat membres de la structure "Smart Africa". La mise en œuvre du "Free Roaming" a débuté pour les pays de la sous-région par la mise en place d’un cadre de réflexion entre régulateurs ouest-africains.

L’ARTP s’est, par la suite, concertée avec l’ensemble des opérateurs du Sénégal pour permettre à toute la population de la sous-région d’évoluer dans un "One Area Network" ; c’est à dire le même réseau téléphonique partout.

Le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée Conakry, pour ne citer que ces pays-là, vont se retrouver le 28 Novembre prochain à Abidjan pour poursuivre la réflexion afin de matérialiser cette initiative des Chefs d’États africains.

Ainsi, pour des raisons de sécurité notamment, les préalables requis sont, entre autres, l’identification de tous les propriétaires de numéros mobiles. Laquelle identification a permis d’avoir au Sénégal une base « mémoire » fiable avec des opérateurs aux services de téléphonie mobile qui, en un temps record, ont pu clairement authentifier leurs différentes bases de données. A ce jour, « près de 12 à 13 millions d’abonnés seraient formellement identifiés au Sénégal », souligne M. Abdou Karim SALL.

A la fin de ce mois de Novembre, tous les numéros non encore identifiés seront suspendus avant d’être définitivement résiliés au bout de deux semaines, si le client ne s’exécute toujours pas.

Bref, Abdou Karim SALL a été on ne peut plus clair lors de sa conférence de presse.

Pour lui, le "Free Roaming" ne peut être appliqué avec succès en Afrique de l’Ouest que si l’on dispose, au préalable, d’un système d’identification correcte des numéros de tous les abonnés aux services de téléphonie mobile. L’un dans l’autre, cette conférence de presse internationale a été une réussite totale pour M. Abdou Karim SALL.

Et tous se sont félicités de la prestation du DG de l’ARTP qui, depuis quelques temps, fait du projet "Free Roaming" en Afrique de l’Ouest son principal cheval de bataille.

(Source : ARTP, 1 6 novembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)