twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdou Karim Sall, Dg de l’Artp : « La portabilité des numéros mobiles va développer la concurrence des opérateurs au profit des consommateurs »

mercredi 2 septembre 2015

Après des pays africains comme l’Egypte, le Ghana, l’Afrique du Sud, entre autres, le Sénégal a plongé dans la portabilité des numéros mobiles. Le lancement officiel de ce projet, qui a eu lieu hier, en présence des représentants des trois opérateurs de téléphonie mobile, a été l’occasion pour le Directeur général de l’Artp, Abdou Karim Sall, de dire qu’il s’agit de développer la concurrence des opérateurs au profit des consommateurs.

La concurrence. C’est le terme qui revenait, d’après Libération, dans toutes les interventions des personnalités qui se sont succédé, hier, au micro, à l’occasion de la cérémonie du lancement officiel de la portabilité de numéros mobiles ; comme pour dire que ce projet ouvre la porte à une concurrence farouche entre les opérateurs de téléphonie mobile au profit des consommateurs.

Selon le Directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), le lancement de la portabilité des numéros est une étape importante pour le secteur des télécommunications. « Dans le cadre de favoriser le développement de la concurrence au bénéfice des consommateurs, l’Artp a décidé de mettre en place la portabilité des numéros de téléphone mobile au Sénégal conformément aux articles 86 et 87 du Code des télécommunications », a déclaré Abdou Karim Sall. A l’en croire, avec la portabilité, le numéro de téléphone devient une priorité du client qui peut le garder jusqu’à la mort. « Les clients peuvent se rendre dans une agence de l’un des opérateurs dont ils souhaitent intégrer le réseau pour changer d’opérateur ». Car, explique le patron de l’Artp, les Sénégalais ont une relation affective avec leur numéro. C’est la raison pour laquelle, ils sont souvent contraints de rester avec l’opérateur quelle que soit la qualité du service offert pour ne pas perdre leur numéro. « A partir d’aujourd’hui, les clients peuvent le faire gratuitement en gardant leurs numéros », s’est réjoui Abdou Karim Sall qui a rappelé que le processus d’implantation de ce projet a été long et fastidieux et a impliqué tous les acteurs et les autorités de la téléphonie. « C’est ce qui nous a permis, aujourd’hui, d’arriver à ce résultat important dans le processus de développement des télécommunications au Sénégal », a-t-il poursuivi. Le Directeur général de l’Artp a réitéré l’engagement de sa structure « à prendre en compte le développement du secteur et à lutter pour la défense des intérêts des consommateurs ».

Le représentant du ministre des Poste et des Télécommunications a souligné que le lancement de ce projet marque le début d’une perpétuelle mutation afin de s’adapter à l’avancée des nouvelles. « La portabilité a toujours été une forte demande sociale. Et elle offre plusieurs avantages aussi bien aux consommateurs qu’à l’Etat du Sénégal », dit-il.

(Source : Leral, 2 setpembre 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)