twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abdou Aziz Sow : ‘’je suis en terrain connu dans les télécommunications’’

jeudi 28 août 2008

Le ministre de l’Information, porte-parole du gouvernement, Abdou Aziz Sow, qui hérite des Télécommunications et des TIC à l’issue d’un léger réaménagement du gouvernement, a indiqué qu’il abordera ses nouvelles fonctions avec les ‘’mêmes dispositions’’ dont il a fait montre depuis sa première nomination comme ministre conseiller du président de la République.

Le département des Télécommunications et des TIC est revenu au ministère l’Information et des Relations avec les institutions, suite au léger réaménagement intervenu jeudi, marqué notamment par le départ de Farba Senghor du gouvernement où il occupait jusque-là les fonctions de ministre de l’Artisanat et des Transports aériens.

Dans le sillage de ce léger réaménagement, les attributions d’Abdou Aziz Sow ont été renforcés. Il assure désormais les fonctions de ministre de l’Information, des Télécommunications, des TIC, du NEPAD, des Relations avec les institutions et porte-parole du gouvernement.

‘’Je les prends (nouvelles attributions) avec beaucoup de philosophie et aussi avec les mêmes dipsoitions que celles que j’avais quand déjà en son temps le président de la République m’avait chargé à ses côtés de m’occuper d’un certain nombre de dossiers en ma qualité de ministre conseiller spécial’’, a-t-il dit sur la Télévision publique.

Abdoul Aziz Sow a occupé de nombreuses responsabilités ministérielles jusqu’à sa nomination, il y a quelques mois, comme ministre de l’Information, des Relations avec les institutions, du NEPAD, porte-parole du gouvernement.

‘’Je ne suis pas en terrain inconnu’’ dans le domaine des Télécommunications et des TIC, ‘’puisque déjà en ayant en charge l’Information, je travaillais étroitement avec mon collègue M. le ministre d’Etat Habib Sy’’, notamment en ce qui concerne la gestion des fréquences. M. Sy était jusqu’à ce dernier réaménagement, ministre d’Etat, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres, des Télécommunications et des TIC.

‘’J’ai en mon sein le NEAPD à l’intérieur duquel nous avons le Fonds de solidarité numérique qui constitue l’une des réponses que le président de la République a fait adopter par ses pairs et à un certain nombre de dirigeants du monde’’ pour la réduction du gap numérique qui sépare le Nord du Sud, a rappelé le porte-parole du gouvernement.

‘’Donc, a conclu Abdoul Aziz Sow, je ne serai pas en terrain inconnu. Je pense, en plus avec la proximité, que nous avons, le ministre Habib Sy et moi, je pense que je pourrai parfaitement m’acquitter de cette tâche’’.

Commentant le limogeage du ministre de l’Artisanat et des Transports aériens, démis de ses fonctions le même jour, il a précisé que le président de la République a pris cette décision pour que la justice aille jusqu’au bout dans le cadre de l’enquête ouverte suite au saccage des locaux des quotidiens privés l’AS et 24 Heures Chrono où des soupçons comme commanditaire pèseraient M. Senghor.

‘’Comme vous l’avez vu, ces derniers temps, nous avons assisté à un certains nombre de levées de boucliers concernant M. Farba Senghor’’, mais cette décision se justifie aussi par la volonté de faire en sorte que celui-ci ‘’puisse être entendu au fond sur une affaire pendante devant la justice’’.

S’il était resté ministre, il ne pourrait être entendu que si le président de la République en donne l’autorisation, du fait de l’immunité dont il bénéficie en tant que membre du gouvernement, a rappelé le ministre de l’Information.

Pour éviter que les gens n’épiloguent des raisons qui ont fait que l’enquête n’a pas pu aller jusqu’au bout et que le juge ‘’n’a pas pu entendre un des principaux supposés commanditaires’’, le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, ‘’a coupé court à tout ça et a préféré décharger M. Farba Senghor de sa fonction de ministre’’, pour qu’il réponde devant la justice ‘’de faits allégués’’ et ainsi mieux préparer sa défense’’, a-t-il dit.

(Source : APS, 28 aout 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)