twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

ARTP : Condamnée à payer 16 milliards Fcfa, la Sonatel réplique farouchement

dimanche 12 décembre 2021

L’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) a communiqué, jeudi 09 décembre 2021, les résultats de la campagne nationale de mesures de la couverture et de la qualité de service des réseaux mobiles et a notifié à tous les opérateurs une amende équivalent à 3% de leur chiffre d’affaires, ce qui correspond pour la Sonatel à un montant de 16.727.712.422 F CFA Sonatel, au motif de défauts de qualité de service.

La Sonatel relève, toutefois, que « les résultats des mesures de l’ARTP ne reflètent pas le niveau de couverture réel de ses réseaux ». « Par exemple le rapport indique un taux de couverture intérieure 4G de 8% à Dakar, 1% à Fatick, 3% à Saint-Louis, cela signifierait que 9 maisons sur 10 à Dakar n’ont pas de réseau de 4G, 99 maisons sur 100 à Fatick, etc. Au-delà de nos obligations réglementaires, Sonatel a couvert avec une technologie 4G+ l’ensemble des capitales régionales du Sénégal », précise la Sonatel dans un communiqué.

La Sonatel relève, toutefois, que « les résultats des mesures de l’ARTP ne reflètent pas le niveau de couverture réel de ses réseaux ». « Par exemple le rapport indique un taux de couverture intérieure 4G de 8% à Dakar, 1% à Fatick, 3% à Saint-Louis, cela signifierait que 9 maisons sur 10 à Dakar n’ont pas de réseau de 4G, 99 maisons sur 100 à Fatick, etc. Au-delà de nos obligations réglementaires, Sonatel a couvert avec une technologie 4G+ l’ensemble des capitales régionales du Sénégal », précise la Sonatel dans un communiqué.

La compagnie de téléphonie déplore, enfin, la méthodologie de l’ARTP durant tout le processus menant à ces sanctions : » L’autorité de régulation a en effet fait montre d’un certain empressement à franchir les différentes étapes du processus de sanctions sans fournir à Sonatel l’ensemble des faits et constats, sans lui laisser le temps d’analyser en profondeur les éléments reçus et surtout sans prendre en considération les observations formulées par Sonatel. La sanction prononcée dans ces conditions entache toute l’image de l’entreprise et le fait à tort ».

(Source : SeneNews, 12 décembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)