twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

AFR-IX telecom renforce sa connectivité en Afrique grâce à un accord avec Asteroid Mombasa IXP

mercredi 17 mars 2021

ARF-IX telecom poursuit sa stratégie de croissance de son offre de connectivité. L’entreprise a de grandes ambitions sur le continent où la demande explose. Une croissance du trafic data mobile de 28% y est attendue d’ici 2025.

Le fournisseur global de connectivité à haut débit AFR-IX telecom, présent en Afrique, a annoncé le mardi 16 mars la signature d’un accord d’appairage avec Asteroid Internet Exchange Point (IXP), le point d’échange Internet basé à Mombasa au Kenya. Le choix de cette infrastructure est justifié par le statut de passerelle majeure pour les câbles sous-marins à fibres optiques, et son évolution vers un des principaux hubs pour le trafic Internet en Afrique de l’Est.

« Aujourd’hui, nous avons ajouté Asteroid IXP de Mombasa à notre communauté de peering déjà grandissante à travers le continent dans le cadre de notre vaste couverture de réseau africain résilient et robuste […] nous avons la capacité de fournir une offre TIC mondiale, en nous concentrant sur les besoins de nos clients locaux et régionaux », s’est réjoui Louis Carver, le directeur commercial d’AFR-IX telecom.

L’accord d’AFR-IX telecom avec Asteroid IXP intervient dans un contexte marqué par la demande croissante en connectivité à haut débit à travers le continent. Selon Ericsson, dans son « Mobility Report June 2020 », les nouveaux usages portés par l’Internet des objets, la vidéo en streaming, les jeux vidéo en ligne, etc. vont contribuer à un accroissement du trafic data mobile en Afrique subsaharienne de 28% de 2019 à 2025.

AFR-IX telecom qui est déjà connecté aux points d’échange Internet d’Afrique du Sud, du Nigeria et de Djibouti, voit dans l’ajout d’Asteroid IXP – à travers lequel plus de quinze opérateurs télécoms et fournisseurs d’accès à Internet d’Afrique de l’Est partagent du trafic – une opération stratégique qui lui permettra d’accroître son offre de connectivité.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 17 mars 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)