twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

8 millions d’euros de la BEI pour financer le 1er câble en fibre optique reliant la Mauritanie à l’Europe et à l’Afrique de l’ouest

mardi 21 décembre 2010

La Banque européenne d’investissement (BEI) a officiellement annoncé qu’elle financera le premier câble en fibre optique reliant la Mauritanie à l’Europe et à l’Afrique occidentale, selon un communiqué de la Délégation de l’Union européenne à Nouakchott.

Selon ce communiqué parvenu à APA à Nouakchott, le contrat de financement a été signé lundi à Bruxelles par Tamsyn Barton, Directrice Générale de la Banque européenne d’investissement chargée des opérations de prêt hors Europe, et Sidi Ould Tah, ministre mauritanien des affaires économiques et du développement.

En vertu de ce contrat, la BEI prêtera 8 millions d’euros, ce qui représente environ 35% du coût total du projet, avec à la clé une augmentation sensible des capacités du réseau Internet et une diminution du coût supporté par les utilisateurs.

« En reliant la Mauritanie, le câble ACE (Africa Coast to Europe) offrira de nouvelles possibilités aux Mauritaniens », a souligné Plutarchos Sakellaris, vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé des opérations de prêt en Afrique, pendant la cérémonie de signature.

La connexion câblée sous-marine de la Mauritanie assurera un nouvel accès à Internet, moins onéreux que les liaisons satellitaires actuellement utilisées dans le pays.

Créé à l’initiative de France Telecom-Orange, le consortium ACE construira un câble de 17.000 km le long de la côte ouest de l’Afrique.

En Mauritanie, le câble sera utilisé par les trois opérateurs de télécommunications (Mauritel, Mattel et Chinguitel) et pourrait à l’avenir servir le Mali, un pays voisin dépourvu de façade maritime, précise le communiqué.

(Source : APA, 21 décembre 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)