twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

6ème édition du Salon monétique régional : Le SG de la BCEAO note avec satisfaction l’augmentation du nombre de comptes de monnaie électronique

mercredi 11 juillet 2018

Les 21 et 22 juin 2018, s’est tenue à l’Hôtel King Fahd de Dakar, la 6ème édition du Salon Monétique régional, organisée par le GIM-UEMOA autour du thème intitulé « La digitalisation des paiements et les innovations technologiques pour le développement de l’inclusion financière ».

Le Salon Monétique régional est un événement bisannuel qui offre un cadre important d’échanges et de partage entre les décideurs, les professionnels ainsi que les acteurs de l’écosystème de services financiers et des technologies de l’information. Il constitue une vitrine des dernières innovations aux plans international et régional en matière de monétique et de finance digitale.

L’édition 2018, placée sous le haut patronage de Tiémoko Meyliet Kone, Gouverneur de la BCEAO, a réuni plus de 1500 participants, cinquante exposants, des autorités de régulation et des professionnels, provenant des pays membres de l’UEMOA, de l’Afrique, de l’Europe, de la Chine et de l’Inde.

Les travaux, organisés en panel, étaient articulés autour des trois principales thématiques, ci-après : l’interopérabilité et l’inclusion financière ; la digitalisation des services publics et l’innovation dans le contexte des paiements.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire Général de la BCEAO, Abdoulaye Seck, représentant le Gouverneur de la Banque Centrale.

Dans son allocution, Abdoulaye Seck a rappelé l’évolution récente de l’inclusion financière et du système financier de l’UEMOA, en mettant l’accent sur la diversité des offres financières, l’émergence des acteurs non bancaires et la croissance soutenue des services financiers via la téléphonie mobile.

A cet égard, il a noté avec satisfaction l’augmentation du nombre de comptes de monnaie électronique qui se situe à 55,2 millions à fin 2017.

Le Secrétaire Général a également évoqué les initiatives prises par la Banque Centrale en faveur de la promotion de l’inclusion financière dans l’Union, notamment l’élaboration d’une stratégie régionale d’inclusion financière, adoptée par le Conseil des Ministres de l’Union, en juin 2016.

Abdoulaye Seck a particulièrement insisté sur la contribution du GIM-UEMOA à la digitalisation des paiements et à l’inclusion financière dans l’Union. Le rôle stratégique que doit jouer cette institution régionale lui impose de s’adapter constamment aux évolutions de l’écosystème financier.

Il a terminé son intervention en invitant toutes les parties prenantes à fédérer leurs efforts autour du GIM-UEMOA, afin d’en faire un acteur clé, capable de répondre efficacement aux exigences de l’interopérabilité des services financiers numériques dans l’Union et aux besoins de l’ensemble des acteurs de l’industrie des paiements électroniques de la sous-région.

La cérémonie d’ouverture a été suivie d’une visite des différents stands d’exposition du Salon par les personnalités présentes.

La Banque Centrale a également participé au premier panel de la journée sur l’interopérabilité et l’inclusion financière. A cette occasion, Gisèle Catherine Keny Ndoye, Directeur de l’Inclusion Financière, a présenté le Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA et les impacts que cette initiative devrait avoir sur l’inclusion financière des populations. Catherine Ndoye a rappelé la vision de la Banque Centrale, la démarche adoptée et la feuille de route du Projet, qui prévoit le lancement des nouveaux services d’interopérabilité à l’horizon 2020.

En terme d’impact, Catherine Ndoye a indiqué que l’aboutissement du Projet devrait contribuer à la réduction des délais et des coûts des services financiers, au développement des partenariats équitables entre tous les acteurs et de l’offre de services et produits innovants. Cette initiative de la BCEAO a été saluée par l’assistance qui a exprimé une forte attente par rapport à l’échéance annoncée pour la disponibilité de la nouvelle infrastructure.

Le deuxième panel, consacré aux échanges sur les programmes de digitalisation des services publics, a permis aux participants de prendre connaissance des expériences lancées en Afrique, notamment au Sénégal, et d’examiner les facteurs clés de succès de telles initiatives.

Le dernier panel a porté sur les innovations en matière de paiement. Dans ce cadre, le public a assisté aux présentations sur les cas d’usage des crypto-monnaies et de la biométrie dans l’UEMOA.

Le Salon a été clôturé par une cérémonie de remise de prix. Au cours de cette cérémonie, la Banque Centrale s’est vue décernée le premier prix de la conformité aux exigences qualité, pour l’offre de services monétiques au personnel, notamment les guichets automatiques installés au Siège et dans les Directions Nationales de la BCEAO.

(Source : Le Journal de l’économie malienne, 11 juillet 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)