twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

5G : le Nigeria gagne 547 millions de dollars suite à la vente aux enchères de son spectre

mercredi 21 décembre 2022

Le président Muhammadu Buhari qui s’est félicité de ces résultats, saluant l’évolution du secteur de l’économie numérique au Nigeria. En 2023, le pays s’attend à franchir la barre du milliard de dollars dans la vente aux enchères de deux spectres 5G.

La vente aux enchères du spectre 5G cette année a rapporté 547 millions de dollars au Nigeria, a annoncé le président Muhammadu Buhari mardi alors qu’il présidait la cérémonie de lancement du Centre national de services partagés, un guichet unique permettant aux ministères et agences publiques d’interagir avec les citoyens qui abritera notamment un centre d’opérations de cybersécurité et un centre de réseau.

« Je suis très satisfait des pas de géant réalisés par le secteur de l’économie numérique. [...] Notre engagement envers le développement de l’économie numérique du Nigéria est sans précédent. Nous comprenons son importance pour l’économie nationale », a déclaré le président Buhari.

Quand le numérique devance (de loin) le pétrole

Economie axée sur les richesses nationales en ressources pétrolières pendant de nombreuses décennies, le Nigeria a pu longtemps bénéficier du dynamisme de son secteur privé et de ses entrepreneurs qui ont favorisé une certaine diversification économique. Mais l’Etat qui s’est particulièrement appuyé sur les revenus pétroliers pour la gestion de la chose publique en fait les frais suite aux récentes crises. Depuis récemment, le gouvernement considère le potentiel de l’économie numérique et développe une nouvelle stratégie. Outre la vente de spectre 5G, il y a eu -entre autres- le lancement de l’e-Naira, la monnaie numérique nationale. Selon Buhari, « le secteur des TIC du Nigéria a contribué à hauteur de 18,44 % au PIB du deuxième trimestre 2022, soit près de 3 fois la contribution du secteur pétrolier de 6,33 % au cours du même trimestre ».

En 2023, le Nigeria prévoit de doubler ces revenus pour franchir la barre du milliard de dollars grâce à la vente aux enchères de deux spectres 5G. L’Etat nigérian est très porté sur ce projet, car ces revenus lui permettent d’amortir son déficit budgétaire, notamment pour l’exercice à venir.

(Source : La Tribune Afrique, 21 décembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik