twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

5G : la concurrence s’annonce entre Airtel et Safaricom au Kenya

mardi 6 avril 2021

Quelques jours seulement après avoir lancé son premier réseau 5G, Safaricom devra faire face à la concurrence. En effet, Airtel Kenya a annoncé, mardi 6 avril, qu’elle a mis à niveau certains de ses sites avec des services Internet mobiles de cinquième génération (5G), dans le but de se préparer à une éventuelle concurrence.

Airtel a déclaré que le déploiement de réseaux prêts pour la 5G l’aiderait à capitaliser sur la demande croissante d’Internet mobile dans le pays. L’unité kényane de Bharti Airtel en Inde affirme avoir plus de 600 sites à Nairobi, Mombasa et Malindi sur le réseau 5G.

« Ces 600 sites sont désormais prêts pour la 5G. Nous n’avons pas à apporter d’autres modifications au réseau. Nous allons simplement obtenir le spectre et décider du moment de l’allumage », a déclaré le directeur général d’Airtel Kenya, Prasanta Das Sarma, cité par la presse locale.

Airtel Kenya souhaite ainsi renforcer son activité de données dans un contexte de demande croissante en raison de la pandémie de Covid-19. Les mesures de confinements ayant obligé plusieurs personnes à travailler chez eux.

La société cotée à la bourse de Nairobi a lancé la 5G dans cinq comtés, dont Nairobi, Kisumu et Kisii, et cherche à étendre l’Internet haut débit à 150 sites dans neuf zones urbaines au cours des 12 prochains mois.

Airtel et Safaricom visent tous deux à relancer leur activité de données pour compenser la faible croissance des appels mobiles, où les deux opérateurs enregistrent une légère croissance de leurs revenus en raison de la saturation.

Selon les dernières données mobiles, safaricom détient la plus grande part de marché avec 67,6%. Elle est suivie par Airtel (27%), ensuite Telkom (5%) et enfin Equitel (0,4% ).

(Source : Financiazl Afrik, 6 avril 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)