twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

52 communes et 10 sous-préfectures intègrent le projet TeleDAC

vendredi 29 juillet 2016

Cheikh Bakhoum, le Directeur général de l’agence de l’informatique de l’État (ADIE), a annoncé jeudi à Dakar que la plateforme de télé demande d’autorisation de construire (TeleDAc) va intégrer dans sa deuxième phase 52 nouvelles communes et 10 sous-préfectures, afin de dématérialiser le processus d’obtention du permis de construire en dehors des communes de la région de Dakar.

‘‘Le Président de la République a dans une période récente réitère son attachement à une administration moderne. Et l’ADIE est appelé sous ce rapport à travailler avec tous les services concernés de l’Etat. TeleDAC qui se veut une plateforme qui donne à ceux qui en expriment le besoin d’obtenir le permis, suivant une procédure dématérialisée sera désormais étendue à 52 nouvelles communes et 10 sous-préfectures’’, a expliqué Cheikh Bakhoum. Le Directeur général de l’ADIE s’exprimait à l’occasion de la cérémonie de lancement de la plateforme TeleDAC avec la prise en compte de l’acte3 de la décentralisation.

‘‘4 500 dossiers ont été traités dans la région de Dakar, depuis le lancement en 2014 de la plateforme TeleDAC. Il nous revient de consolider les acquis, afin que les acteurs puissent s’approprier le nouveau dispositif. Et c’est le lieu de se féliciter de la coopération de certains services de l’État, tel que l’APIX, le bureau organisation et méthodes BOM’’, a déclaré M. Bakhoum.

Le ministre de la promotion des investissements, Khoudia Mbaye s’est de son côté félicitée du fait que ‘‘TeleDAC tienne en compte l’acte3 de la décentralisation, non sans appeler à l’élargissement du projet dans les autres régions du Sénégal’’.

‘‘La mise en œuvre de la plateforme TeleDAC va développer le culte de l’efficacité, avec notamment la réduction des délais d’obtention du permis de construire’’, a-t-elle affirmé.

‘‘Le ministère de l’urbanisme n’est pas le seul à étudier le permis de construire. D’autres services, comme ceux de l’assainissement et d’autres acteurs qui sont aussi impliqués. Et leur synergie via la plateforme TeleDAC est importante pour l’obtention du permis de construire’’, a-t-elle ajouté.

Elle a soutenu qu’un un ‘‘bon usage de l’outil’’ peut donner les possibilités aux ‘‘sénégalais et aux investisseur étrangers’’ de disposer avec plus de ‘‘facilité à obtenir le permis de construire’‘, affirmant que TeleDAC participe de ce point de vue aux ‘‘reformes du climat des affaires au Sénégal’’.

Idrissa Guèye

(Source : Le Journal de l’économie sénégalaise, 29 juillet 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)