twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

41,5% des Fintech en Afrique Francophone sont dans le paiement et le transfert d’argent

vendredi 29 octobre 2021

41,5% des Fintech en Afrique Francophone sont dans le paiement et du transfert. C’est ce qui resort de l’étude menée par Africa Fintech Forum (‘’AFF’’), Deloitte Afrique Francophone (‘’Deloitte’’) et MicroSave Consulting (‘’MSC’’).

L’ étude évoquant les métiers et stades de développement des Fintech a couvert plus de 20 pays d’Afrique francophone, a touché près de 255 Fintechs et plus de 185 acteurs de la communauté de l’innovation africaine. Il en ressort que la plupart des Fintech exercent dans le domaine des paiements et du transfert d’argent.

Selon le document « c’est plus de 41,5% des fintech qui sont dans ce domaine. Ensuite viennent les métiers de la banque, les services CBS, les services de financement et l’assurance. »

« Les chiffres d’affaires des 19 startups ayant communiqué sur leur productivité évoluent entre 5,5 millions et 30 milliards FCFA caractérisant ainsi, une forte dispersion » renseigne le document parvenu à socialnetlink.

Pour rappel, l’objectif de cette étude est de mieux connaître le secteur, la maturité de ses écosystèmes, ses défis, recenser ses acteurs.

Elle s’est focalisée sur quatre types de startups avec une démarcation claire entre les fintech (80 % – secteur bancaire), les « assurtech (8 % – assurances), les « regtech » (réglementation) et les autres.

Menée au cours du 1er semestre de l’année 2021, cette étude s’est attachée à identifier les startups opérant dans les services financiers numériques pour en établir le profil. Elle propose en outre une analyse structurelle des écosystèmes financiers africains, avec un focus sur la maturité de ces écosystèmes et les freins à leur développement.

(Source : Social Net Link, 29 ocotbre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)