twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

3ème édition concours de développement d’applications mobiles : Un projet de géolocalisation des structures de santé remporte le 1er prix

mercredi 11 janvier 2012

Le 1er prix de la 3ème édition du concours de développement d’application mobile a été remporté par le projet dénommé SenGéoSanté au terme de la finale qui s’est tenue avant-hier, lundi 9 janvier à Dakar. Développé par M. Yannick Grimaud, ancien étudiant de l’Ecole supérieure multinationale des télécommunications (Esmt), cette application aide à la délocalisation des structures de santé.

Géolocaliser des structures de santé à travers la technologie mobile, c’est la possibilité qu’offre l’application qui a remporté le premier prix du concours de développement d’applications mobiles organisé par Mobile Sénégal qui est une communauté, qui existe depuis l’été 2008, évoluant autour du mobile pour les étudiants, les développeurs et les professionnels. Le projet dénommé SenGeoSante et développé par un ancien étudiant de l’Esmt, M. Yannick Grimaud, offre la possibilité aux personnes de géolocaliser les pharmacies, hôpitaux et autres structures de santé à partir de leur téléphone portable. Un outil que l’initiateur qualifie de « localisateur sanitaire de poche » qui aide à vulgariser l’information sur la santé. Selon M. Grimaud, la force de cette application réside dans l’utilisation de bases de données. Satisfait de sa consécration, M. Grimaud se donne comme objectif principal de travailler sur des applications innovantes « parce que j’ai remarqué que le domaine du mobile est émergent et peut rapporter beaucoup au développement de l’Afrique ».

M. Grimaud sera talonné dans le classement par le projet Donor dont le promoteur (un étudiant de l’université de Thiès) a développé une application pour mettre en relation hôpitaux et donneurs de sang. Pour le troisième prix qui est revenu au projet Transport Dakar, le concepteur (une étudiante de l’Esmt) a mis en place une application qui ambitione de soumettre une solution aux usagers du transport routier pour leur faciliter le déplacement. L’étudiante qui est à l’origine de cette « invention » a confié qu’il s’agit d’informer les usagers sur les itinéraires des bus de Dakar Dem Dikk et Tata à partir d’une carte google map.

Cette troisième édition du cours de développement d’applications mobiles organisée par Mobile Sénégal en partenariat avec Pace University, l’Esmt et d’autres sponsors, a suscité beaucoup d’engouements. Selon le Dr Christelle Sharff de Pace University, le concours qui avait pour thème « Développement durable-Social, économique, environnemental... » a enregistré la participation de 15 équipes composées de 34 étudiants de six écoles et d’universités du pays. Ainsi, la prouesse des trois premiers primés n’est que la partie visible de l’iceberg qui renseigne sur le génie démontré par ces apprenants. Parmi les six projets finalistes, celui qui avait le plus attiré l’attention de l’assistance est celui dénommé Easy Contracept. Remportant le prix spécial après vote par sms, cette application développée va, selon ses initiateurs, permettre à la femme de mieux connaître son cycle menstruel, espacer ses naissances... A cela, s’ajoutent des actions qui, d’après eux, vont œuvrer pour un développement durable.

Entre autres projets ayant compéti, figurent VisaMobile, projet qui cherche à venir à bout des difficultés que rencontrent les candidats au voyage dans la prise de rendez-vous au niveau des ambassades. L’application qui a été développée à cet effet veut leur éviter les déplacements périlleux, leur permettre de réduire les coûts d’appel, de choisir leur date de rendez-vous. Elle vient en aide aux ambassades et consulats en leur permettant de gérer d’une manière rationnelle les dossiers de demandes de visa... Sur cette même lancée, un groupe d’étudiants a proposé un projet nommé Adresses Utiles via une application qui sert à rechercher des structures hôtelières, restaurant et lieu de détente. Cet outil est, d’après ses concepteurs, destinés aux touristes pour leur faciliter la recherche de sites. Afin que l’effort de recherche de ces étudiants ne soit pas veine, les initiateurs de ce concours ont assuré que le suivi sera assuré en postant les applications sur Android Marquet qui est la boutique en ligne de google. Ce qui devra permettre de commercialiser ces applications qui renferment un intérêt certain.

Bacary Dabo

(Source : Sud Quotidien, 11 janvier 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)