twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

2ème édition de la journée sur la dématérialisation des procédures douanières : Une constellation d’applications pour moderniser et faciliter le travail de la douane

mardi 8 décembre 2015

La deuxième édition de la journée sur la dématérialisation des procédures douanières et des formalités administratives de la Douane sénégalaise s’est tenue ce mardi sous la présidence du ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Ba. Cette journée a été une occasion pour ce corps de l’économie sénégalaise, de dévoiler une constellation d’applications visant la modernisation et la facilitation de la douane ainsi que les usagers de ce service public.

Pour avoir compris très tôt que les technologies de l’information et de la communication constituent un important levier sur lequel repose toute administration qui veut performante, la Douane sénégalaise s’est inscrite résolument dans une dynamique de développement. Et ce justement, en faisant de l’outil informatique un levier stratégique pour la performance à travers une politique de dématérialisation des procédures douanières et des formalités administratives.

De cette constellation d’applications, la douane a développé le TAME (traitement et analyse de risques des marchandises par voie électronique), la GRED (Gestion des régimes économiques douaniers), FNID (fichier national d’information et de documentation), Ticket libératoire, la TVA suspendue, la gestion des stocks des produits pétroliers (GSPP), etc...

C’est dans ce sens que le ministre Amadou Ba apprécie à sa juste valeur « le travail accompli » par la douane sénégalaise qui, se félicite-t-il, a compris depuis 1992 déjà, que « l’avenir appartient à l’informatique » avec la mise en place du système Gaïndé. Pour corroborer les propos du ministre des Finances, le Directeur Général de la Douane, Pape Ousmane Guèye dira que ce système Gaïndé vise surtout « allègement des formalités », mais aussi monrter la place prépondérante qu’occupe l’informatique dans le système douanier sénégalais. C’est pourquoi il annoncera que ce système Gaïndé sera généralisé en 2016 sur l’étendue du territoire avec la connexion déjà effective à Kaolack. Il faut noter par ailleurs, que cette journée a été une occasion de signer la charte individuelle relative à la sécurité informatique. Toute cette pratique positive, fait-on remarquer du côté de la Douane, s’inscrit dans une démarche qualité et dans le souhait d’avoir dès 2017, l’accréditation la norme ISO 9000.

(Source : Dakar Actu, 8 décembre 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)