twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

24,7 milliards FCFA de Beijing pour l’extension de l’Intranet gouvernemental

lundi 10 septembre 2007

La Chine a consenti un prêt de 24,7 milliards de francs CFA en faveur du Sénégal, pour le financement d’un projet destiné à l’extension de l’Intranet gouvernemental "en direction de tous les services en vue d’atteindre toutes les régions du pays".

L’accord relatif à ce "projet d’infrastructure technique" a été signé lundi à Dakar par l’ambassadeur de Chine à Dakar, Lu Shaye, et le ministre de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Diop, en présence d’une délégation du Parti communiste chinois (PCC).

L’exécution de ce projet "se traduira par la mise en place d’un réseau haut débit destiné à réaliser l’extension de l’Intranet gouvernemental à l’Intranet administratif en direction de tous le services en vue d’atteindre toutes les régions du pays", a expliqué le ministre sénégalais.

Selon Abdoulaye Diop, ce projet participe de la "stratégie globale de modernisation des services de l’Etat" par le biais des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

Il demeure également "un outil privilégié pour la mise en œuvre de la politique de bonne gouvernance et de pilotage de la performance économique" du pays, a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances.

Le Sénégal a par ailleurs pris "l’exacte mesure" du challenge, selon lui, constitué par "les défis relatifs" à la pérennisation du système et la nécessité de renforcer les capacités des agents.

La signature de cet accord, a dit l’ambassadeur de Chine au Sénégal, signe le démarrage officiel de ce projet présenté comme "le plus grand" concrétisé dans la coopération sino-sénégalaise, depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

En deux ans, la Chine a mis à la disposition du Sénégal, sous forme de subvention ou de financements, un montant total de 30 milliards de francs CFA dans le cadre "d’importants accords de partenariat économiques et financiers" conclus dans de nombreux domaines de coopération, a rappelé Abdoulaye Diop.

A ces prêts consentis au Sénégal s’ajoutent des annulations de dettes concernant trois prêts d’un montant total de prés de 10 milliards de francs CFA.

(Source : APS, 10 septembre 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)