twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

2023… et la migration vers la TNT n’est achevée que 9 pays africains sur 54

lundi 2 janvier 2023

Prévue pour être achevée en juin 2015 dans le monde, la migration vers la TNT de la plupart des pays d’Afrique subsaharienne est encore en cours. Jusqu’à la fin de 2022, malgré le lancement de plateformes nationales de télévision numériques, peu de pays ont atteint la dernière étape : l’arrêt des signaux analogiques.

En Afrique, malgré de nombreuses annonces, les pays du continent n’ont pas achevé leurs migrations. Selon le média BizCommunity, seuls 9 pays africains ont réellement achevé leur migration sur les 54 du continent. D’après le rapport « Digital Switchover in sub-saharan Africa » de GSMA, la migration est considérée comme achevée lorsque les signaux analogiques ont été arrêtés.

En recoupant les annonces d’arrêt de diffusion de signaux analogiques, les 9 pays ayant effectivement achevé leurs migrations sont le Malawi, Maurice, le Mozambique, le Rwanda, la Tanzanie, la Tunisie, le Kenya, l’Ouganda, le Maroc et le Botswana.

11 pays dont le Bénin, le Sénégal et la Côte d’Ivoire ont lancé la migration et fait d’importants progrès. Ces pays ont notamment créé des plateformes nationales de télévision numérique mais n’ont pas arrêté les signaux analogiques sur tout leur territoire.

Les autres pays n’ont soit, pas lancé leur migration, soit l’ont démarrée mais ne font aucun progrès. Des pays comme l’Afrique du Sud et le Nigeria, deux des marchés audiovisuels les plus importants du continent n’ont toujours pas achevé leurs migrations.

Le retard dans la migration, en plus de priver les pays de moyens de diffusions plus efficaces et moins contraignant, empêche le progrès au niveau de la mesure d’audience, cruciale pour la publicité audiovisuelle et la pérennité financière des chaînes de télévision. Cette migration est également attendue pour libérer des fréquences nécessaires au développement de l’internet très haut débit.

Servan Ahougnon

(Source : Agence Ecofin, 2 janvier 2023)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik