twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

2 milliards $ dans les câbles sous-marins africains sur 2012-2013

lundi 20 août 2012

Selon un rapport de TeleGeography, durant la période 2010-2013, les investissements dans les câbles sous-marins seront plus importants en Afrique que partout ailleurs dans le monde. Si, en 2010-2011, 1 milliard de dollars a été investi dans ces infrastructures en Afrique, le rapport indique que 2 milliards de dollars devraient être injectés dans les câbles sous-marins pour la période 2012-2013.

Cependant, note aussi le rapport, tous les projets de câbles prévus en Afrique ne vont pas se concrétiser, étant donné qu’il y a eu une recrudescence de la construction de câbles au niveau mondial au cours de ces dernières années : 19 câbles sous-marins ont été lancés en 2010-2011 pour un coût de 3,7 milliards de dollars, et le rythme va s’accélérer. En 2012-2013, 33 nouveaux câbles sont projetés, pour un coût de 5,5 milliards de dollars.

Selon TeleGeography, la résolution des problèmes de capacité n’est pas la seule motivation de ces projets. Ceux-ci sont déployés pour plusieurs autres raisons : pour diversifier les routes physiques de connectivité, pour augmenter les vitesses de connexion, pour des considérations stratégiques, mais aussi pour l’attrait de marges bénéficiaires élevées, au profit des investisseurs, sur certains itinéraires.

Si la plupart des projets de câbles programmés jusqu’en 2013 seront opérationnels ou sont en cours de déploiement, estime TeleGeography, quelques-uns de ceux prévus au-delà ne seront cependant pas réalisés – comme beaucoup d’autres projets avant eux –, faute de financement ou de soutien des opérateurs de télécommunications.

(Source : Agence Ecofin, 20 août 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)