twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

10ème colloque mondial des Régulateurs (Gsr) : l’impact du haut débit dans l’économie passé au crible

samedi 16 octobre 2010

Le Sénégal abritera du 9 au 12 novembre, le dixième Colloque mondial des Régulateurs (Gsr). L’information a été officialisée hier, vendredi 15 octobre lors d’une conférence organisée par l’Agence de régulation des télécommunications et poste (Artp).

La capitale sénégalaise abritera du 09 au 12 novembre prochain, le 10ème colloque mondial des Régulateurs Grs. Le Bureau du développement des télécommunications de l’Union internationale des télécommunications (Uip) en collaboration avec l’Artp organise, pour la première fois en Afrique cette rencontre d’envergure mondiale. Selon le Ministre des Techniques de l’Information et de la communication, Fatou Blondin Diop, cet événement va permettre au Sénégal d’avoir un rayonnement dans le domaine des Ntic.

A cet effet, le Ministre en Charge des Tic a invité l’ensemble des acteurs des télécommunications de se mobiliser pour la bonne réussite de ce colloque. Son collègue Ministre de la Communication et des Télécommunications de renchérir en estimant que le Gsr est un cadre qui permet aux régulateurs de se rencontrer et de pouvoir discuter sur les problématiques afférant aux Ntic. Moustapha Guirassy d’ajouter que le Symposium Global des Régulateurs permettra à ces derniers de comprendre l’impact du haut débit dans l’économie. Le Ministre en charge des Télécommunications a aussi estimé que le rôle de la régulation doit être repensé dans le cadre du passage de l’analogie au numérique. Dans ce cadre M. Guirassy a défendu que l’économie numérique n’est pas un luxe car, estime-t-il, avec les Tic on peut complètement changer les paradigmes.

Dans la même logique, Dr Isaac Sissokho de l’Artp a soutenu que : « les Tic ont un impact sur l’ensemble des secteurs d’activités ». Le Ministre en charge des Tic d’ajouter dans ce sens que les technologies doivent être au service de l’économie et du social.

L’édition de Dakar sera une occasion d’aborder, selon le Directeur Général de l’Artp, des thèmes tels que l’impact du Haut débit sur l’économie, la résolution des litiges dans le secteur des Tic mais aussi le rôle des régulateurs dans le changement climatique.

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)